Rechercher
Close this search box.

Prier la parole de dieu

Une eau de vie incroyable!  

Aujourd’hui, plusieurs d’entre nous connaissent peu ou pas ce que c’est qu’un puits et son importance pour les gens d’un village. Il y a quelques années, je fus surprise d’entendre des femmes arrivées au puits sur le terrain de la communauté à 4 h 30 afin d’y puiser l’eau pour leur famille. Certaines marchaient de longues heures, transportant sur leur tête cette cruche remplie d’eau, ce bien si précieux et essentiel pour leur vie et celle de leur famille. C’est là, pour la première fois, que j’ai vraiment pris conscience du don précieux de « l’eau vive »!

L’évangile de ce dimanche (Jn 4,7) nous présente un Jésus fatigué par la route et accablé par la chaleur du jour. Il arrive dans un village de Samarie et s’assoit près d’un puits pendant que ses disciples vont chercher à manger. Malgré l’heure insolite pour venir puiser de l’eau — l’heure la plus chaude de la journée — voilà qu’une femme s’amène avec sa cruche. Jésus lui dit : « Donne-moi à boire ».

Il n’y a rien d’étonnant au fait que Jésus salue cette femme en « lui demandant à boire » étant donné qu’il ressent la soif. Mais l’évangéliste Jean nous invite à dépasser cette première impression pour découvrir un autre sens à ces paroles que Jésus lui adresse.

Lorsque Jésus dit : « Donne-moi à boire », il s’adresse aussi à nous, et il faut l’écouter avec son cœur… Jésus veut nous dire une réalité encore plus profonde. À chacun et à chacune de nous, Il dit : « J’ai soif de toi »… Je dirais que c’est « une déclaration d’amour ». Il nous prie de l’écouter :

« Si tu savais à quel point j’ai soif de toi, je désire te rencontrer, vivre avec toi, tisser ma vie à la tienne. Si tu savais combien je t’aime et veux te rendre heureux, heureuse… ». Dieu veut s’asseoir au puits de notre être et s’y abreuver d’amour… C’est cela qu’il nous faut découvrir avec des yeux neufs. C’est de là que part la grande aventure de notre rencontre avec Dieu : une prise de conscience que Dieu a une telle soif de nous ! Y croyons-nous?Mais Jésus va encore plus loin avec une deuxième parole :

« Si tu savais le don de Dieu et qui est Celui qui te dit “Donne-moi à boire”, c’est toi qui lui aurais demandé, et il t’aurait donné de l’eau vive. »

En exprimant sa soif, Jésus nous invite à exprimer la nôtre, à la ressentir afin de rechercher la source d’eau vive. De quoi ai-je vraiment soif dans ma vie?  Comme pour la Samaritaine, Jésus vient à nous dans notre soif, dans tous les aspects de notre vie où nous avons le plus grand besoin de Lui. Il connait ces aspects de notre être avant même que nous disions un mot. Il connait notre soif et Il lui tarde de l’étancher. Il est venu enlever notre péché, ces lieux de sécheresse de notre existence, et nous désaltérer à l’eau jaillissante qui nous fait refleurir de vie… de vie éternelle!

 « Si tu savais le don de Dieu… » Jésus a un cadeau pour nous, un cadeau inestimable, un cadeau au-delà de tout ce que nous pouvons rêver…

Comme ces femmes qui viennent tôt pour puiser l’eau qui apporte vie à toute leur famille, cette semaine, lève-toi, va vers Jésus, exprime-Lui tes soifs et laisse-toi rassasier par son amour!

Sr Louise Madore, fdls