Rechercher
Close this search box.

Prier la parole de Dieu

Premier dimanche — Éveillés à la présence de Dieu

ÉVEILLÉS À LA PRÉSENCE DE DIEU

Chaque année revient la même invitation que Jésus lançait à ses disciples :

 

« Prenez garde, veillez : car vous ne savez pas quand viendra le moment..Veillez ! » (Marc 13,33-37) 

 « Veillez ! »  C’est un appel du fond du cœur que lance Jésus non seulement au portier, mais à chacun des disciples que nous sommes, nous fixant notre part de travail pour que se perpétue sa présence en ce monde.  Il nous rejoint dans la situation où nous vivons maintenant. Et nous avons tout ce qu’il faut pour tenir bon. CHANT : Soyons un peuple d’espérance (Y. Granger, 2020;2008)

Soyons un peuple d’espérance, Dieu a tant aimé le monde Ouvrons nos cœurs à sa présence, un Sauveur nous est donné; un Sauveur nous est donné.

1. Où es-tu, Seigneur, sur nos chemins empoussiérés et sans issue. Relevez la tête et voyez : je suis votre berger.

TEMPS DE RÉFLEXION et de PARTAGE   Pour prier avec nous, télécharger la célébration préparée par Sr Lise Richer, fdls — fichier PDF 
Remplis d’espérance, tournons-nous vers Celui qui vient ! Relevons notre tête, car Il vient! Il y a quelques semaines, les adeptes de l’hindouisme, les sikhs et les chrétiens de l’Inde ont célébré Di wali, fête de la lumière qui chasse les ténèbres. Pendant l’Avent, nous aussi, en allumant chaque dimanche un cierge de la couronne d’Avent, nous nous préparons à recevoir le Christ qui a dit : « Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres ». (Jean 8, 12-20) Grâce à Dieu qui nous a tant aimés, avec toute l’Église, et remplis d’espérance, tournons-nous vers Celui qui vient ! Relevons notre tête, car Il vient ! (Quelques moments de silence) TEMPS DE RÉFLEXION La Parole est un PHARE qui nous éclaire, un PAIN qui nourrit et soutient sur la route. Les lectures d’aujourd’hui ne parlent pas explicitement de lumière, mais elles sont lumineuses. (Nous retrouvons dans notre Prions, les références du jour : *Isaïe 40,1-5,9-11 ; Pierre 3, 8-14 ; Marc 1, 1-8) Puisque nous avons  déjà lu ces textes bibliques, prenons quelques minutes pour cueillir un verset ou l’autre, ici ou là, qui, au cœur de la terrible pandémie, peuvent éclairer nos routes. PARTAGE 

Pour prier avec nous, télécharger la célébration préparée par Denise Hamann, fdls  ( fichier PDF )

Le troisième dimanche de l’Avent est dit « le dimanche de la joie ». Aube nouvelle, dans notre nuit. Pour sauver son peuple, Dieu va venir. Joie pour les pauvres. Fête aujourd’hui. Il faut préparer la route au Seigneur. (bis) LE DIEU DE NOTRE ESPÉRANCE NOUS INVITE À LA JOIE Bonne Nouvelle, cris et chansons : Pour sauver son peuple, Dieu va venir. Voix qui s’élève dans nos déserts. Il faut préparer la route au Seigneur. (bis) Dans une méditation, Jean-Paul II commentait comme suit le mystère de ce dimanche Gaudete: « Savoir que Dieu n’est pas loin, mais proche; pas indifférent, mais compatissant; pas étranger, mais Père miséricordieux qui nous accompagne amoureusement dans le respect de notre liberté: tout cela est motif d’une joie profonde que les hauts et les bas quotidiens ne peuvent pas érafler. La caractéristique incomparable de la joie chrétienne, c’est qu’elle peut cohabiter avec la souffrance parce qu’elle est entièrement fondée sur l’amour. En effet, le Seigneur qui « est proche de nous » au point de se faire homme, vient nous donner sa joie, la joie d’aimer ». « Il est surprenant de constater le nombre de fois où les Saintes Écritures nous parlent de joie. Surprenant parce que souvent nous ne considérons pas la Bonne Nouvelle comme une « Nouvelle » nous l’avons entendu tellement souvent… (Carnet, Daniel L- Lowery, c.ss.r.) « Restez toujours joyeux. Priez sans cesse. En toute condition, soyez dans l’action de grâces. C’est la volonté de Dieu sur vous dans le Christ Jésus. N’éteignez pas l’Esprit, ne dépréciez pas les dons de prophétie; mais vérifiez tout : ce qui est bon, retenez-le; gardez-vous de toute espèce de mal. »  (IThess.5, 16-24) Accueillons donc l’invitation de la part de l’apôtre Paul. Nous sommes dans la joie de savoir que le Seigneur reviendra. Cette joyeuse attente nous mène à vouloir donner aux autres. La vraie joie cherche toujours à se communiquer puisque c’est dans sa nature de chercher à se déverser sur les autres et à les inviter à prendre part aux dons reçus. Pour prier avec nous, télécharger la célébration proposée par Sr Diane Thibodeau, fdls fichier PDF POUSSE DES CRIS DE JOIE, FILLE DE SION, RÉJOUIS-TOI, TRESSAILLE D’ALLÉGRESSE! Nous entrons dans la troisième semaine de notre périple vers Noël … Ce temps de prière nous invite à nous recueillir dans la joie profonde de l’Incarnation de Dieu en humanité. Ce fait historique sans précédent ne préfigure-t-il pas notre propre incarnation de la Sagesse dans le cours de notre vie?     

Marie au service de l’Espérance 

Edith Butler chantait : « Un jour, un jour, peut-être, tout l’univers sera pays; je vois déjà monter la fête du côté de la vie : l’espoir à nos fenêtres, l’espoir qu’un jour peut-être, le Soleil pourra se lever du côté de la liberté. »

Le quatrième dimanche de l’Avent nous rappelle la réalisation de ce grand rêve en Marie, dont l’histoire sacrée vient nous rejoindre dans le plus profond de notre être. En Elle, le vrai Soleil nous convie à demeurer sans crainte devant les situations que nous vivons présentement. En effet, cette année a été bousculée par de tristes événements, telle la pandémie de la Covid-19 ainsi que tant de tragédies et souffrances qui affligent notre monde. Toutes ces situations éprouvantes viennent interpeller notre espérance et notre foi chrétiennes. Mais voilà qu’une espérance nouvelle se pointe à l’horizon : Marie nous rappelle que c’est dans les moments d’épreuves que nous découvrons combien Dieu est proche de nous. Merci Marie d’avoir dit « oui » pour nous!

 « Soyons un peuple d’espérance » … L’appel de Dieu est un cadeau qui nous invite à nous laisser habiter par la confiance. Ouvrons nos cœurs à sa Présence qui allume en nous le désir intense de secourir nos frères et nos sœurs. Avec joie, entonnons le chant-thème !

Que Notre-Dame de l’Espoir veille sur nous d’une façon spéciale pendant ce temps préparatoire à la Fête de Noël. Qu’elle fasse grandir en nous la reconnaissance pour le projet d’amour de Dieu pour l’humanité.

Dans les jours qui viennent en m’inspirant du chant, par exemple, « C’est Noël chaque fois qu’on essuie une larme dans les yeux d’un enfant », je compose mon propre chant ou ma prière que je partagerai à une personne de mon entourage.

« Peuple d’Espérance, offre l’Espoir autour de toi, comme cadeau de Noël. Voici le mien : 

Pour prier avec nous, télécharger la célébration préparée par Lois Mathieu, fdls

Fichier PDF

Autre

 

Vous qui nous avez précédé dans le repos éternel
les mains remplies de gestes gratuits, le cœur débordant de générosité
à vous, nous disons …
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.

Vous religieux, religieuses, qui avez été
des chefs de file, des bâtisseurs d’hôpitaux,
d’écoles, d’orphelinats,
pour soulager la misère humaine…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.

Vous les travailleurs et travailleuses
exploités, écrasés,
qui, jour après jour, patiemment
avez encouragé, relevé les plus faibles,
leur donnant d’être fiers de leur travail…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.

Éternellement heureux,
éternellement heureux
dans son royaume.

Vous les mères de famille dont le courage
se confondait dans votre amour pour
vos très nombreux enfants à nourrir, laver,
garder au chaud durant nos hivers rigoureux…
Soyez bienheureuses dans le cœur de Dieu.

Vous les pères dévoués, courageux,
dont les heures de travail se multipliaient
pour ajouter du pain sur la table;
vous dont le cœur souffrait en silence
pour ne pas perdre votre emploi…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.
Vous à l’école du rang,
dont les yeux se sont fatigués à lire,
préparer, chercher, corriger la matière
nourrissant année après année,
l’intelligence des petits et des grands,
dans des conditions misérables…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.

Éternellement heureux,
éternellement heureux
dans son royaume.

Vous les soignants du corps humain,
dont les mains ont soigné, palpé, réchauffé
dans des gestes minutieux, attentionnés.
Vous dont les soins consciencieux
ont redonné vie à des corps fatigués, malades…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.
Vous, femmes et enfants,
roués de coups, meurtris
dans votre chair et votre cœur;
vous, martyrs des temps modernes
que la violence a projetés brutalement dans la mort…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.
Vous nos ancêtres dans la Foi
dont le credo a résonné au cœur des maisons,
dont la Charité a secouru les miséreux,
consolé les malheureux;
vous, dont l’Espérance a traversé
les siècles de notre Église;
oui vous nous avez légué cet héritage, merci…
Soyez bienheureux dans le cœur de Dieu.
Éternellement heureux,
éternellement heureux
dans son royaume.
———————————
par Thérèse P. Vincent,
Amie de la Sagesse (texte initial – 2007-11-11 – mis à jour 2020)

CÉLÉBRATION
À L’OCCASION DE LA NATIVITÉ DU SEIGNEUR

Décembre — Janvier

 

Entrée en prière
 “En ce lieu de pauvreté où « Dieu » est né,
Le monde vient d’être arraché à son orbite de nuit
Et d’être placé sur la trajectoire de l’espérance.
Silencieuse comme une étoile, la joie vient d’être ensemencée
Dans les sillons de l’humanité.
En ce lieu d’exclusion où il est né, la Lumière vient de s’accrocher
Aux mailles de l’Histoire humaine ! /…/
“Désormais, tous les humains de n’importe quelle couleur ou religion
sont des enfants de Dieu
Marqués de sa divinité…”
Tout être humain désormais est une épiphanie de Dieu!
En tout être humain se révèle le Visage de Dieu!”
(Charles Singer : «Jésus, le Chant de la Parole»)

La Vierge aujourd’hui 
( Tropaire / Chevretogne / Les Fraternités monastiques de Jérusalem )
La Vierge aujourd’hui met au monde l’éternel
Et la terre offre une grotte à l’inaccessible.
Les anges et les pasteurs le louent
Et les mages avec l’Étoile s’avancent,
Car Tu es né pour nous
Petit enfant, Dieu Éternel

La Parole : (extraits d’Isaîe 9, 1-6)
Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière; sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué l’allégresse, tu as fait grandir la joie /…/ Le joug qui pesait sur eux , /…./ 
Tu l’as brisé…
VOILÀ CE QUE FAIT L’AMOUR INVINCIBLE DU SEIGNEUR DE L’UNIVERS.

Méditation :
Dans le «Traité de la Vraie Dévotion », pour nous convaincre de nous remettre entre les mains de Marie, Saint Louis-Marie de Montfort, en des termes très touchants, décrit la mystérieuse et amoureuse décision de Dieu de venir jusqu’à nous… En voici, un aperçu en abrégé :

  • “Jésus Christ est parfaitement venu à nous par la divine Marie… Le Très-Haut a descendu parfaitement et divinement par l’humble Marie jusqu’à nous, sans rien perdre de sa divinité et de sa sainteté…
  • L’Incompréhensible s’est laissé comprendre et contenir parfaitement par la petite Marie, sans rien perdre de son immensité…
  • L’Inaccessible s’est approché, s’est uni étroitement, parfaitement et même personnellement à notre humanité par Marie, sans rien perdre de sa Majesté…
  • Enfin, Celui qui EST a voulu venir « vers » ce qui n’est pas, afin que nous devenions Dieu ou Celui qui Est…” (VD # 157)

Un moment de silence…
Invocation 
R/ Gloire à Dieu et Paix sur terre, alléluia !

  • Seigneur notre Dieu, né dans notre temps et dans notre chair, pousse les bornes de nos cœurs et de nos jours, illumine nos vies de ton immense amour ! R/
  • Seigneur, entièrement livré entre les mains de notre humanité fragile, assouplis nos cœurs, mets en nous ta douceur et ta bouleversante liberté et gratuité ! R/
  • Seigneur, Toi qui as puisé en Marie de Nazareth tout ce qu’il faut pour développer ton corps humain, apprends-nous à aimer simplement l’interdépendance où il est bon que nous vivions ! R/
  • Seigneur, dès ton entrée dans ce monde, l’Écriture nous révèle que Tu es venu pour tout être humain, de toute race, de toute condition sociale… Nous t’en prions, touche nos cœurs, touche le cœur des décideurs politiques et des pays mieux nantis… pour que la paix et la justice, l’amour et la vérité aient enfin droit de cité sur la planète Terre ! R/

En communion avec tous les chrétiens et chrétiennes,
disons le Notre Père

Conclusion : 
Par la Nativité de ton Fils en notre monde, Dieu notre Père, « notre temps si bref est ensemencé de ton éternité.» C.Singer

Garde-en la mémoire de nos cœurs, l’allégresse et l’élan de Ta Présence transformante ! Tu marches avec nous en Jésus… révèle-toi, raconte-toi au cœur de chaque homme et chaque femme de cette terre puisqu’en Toi seul nous trouvons notre plénitude et le repos de notre être.  Enfin, Seigneur, donne-nous de bénir par nos paroles et nos gestes, nos frères et sœurs qui sont seuls et démunis devant la vie.
Nous te le demandons par Jésus Christ, Sagesse éternelle et incarnée !

Amen ! 

Allons dans la paix et la joie du mystère de Noël !  

Lucille Deschênes, fdls 

Pour une version plus longue de cette célébration, consulter le fichier PDF

Nous vous proposons d’entrer dans le mystère de la Pentecôte en invitant instamment l’Esprit chez vous.

 ‘Se peut-il quelquefois qu’un Souffle, Celui qui au commencement jouait sur les eaux, nous visite, nous déploie et nous brûle?’ Étienne Langton

Le Souffle de Dieu qui nous investit déjà demeure en attente au profond de notre être… Il est toujours temps de lui dire : 

‘Ô LUMIÈRE BIENHEUREUSE VIENS REMPLIR JUSQU’À L’INTIME LE CŒUR DE TOUS TES FIDÈLES.’  Hymne liturgique à l’Esprit Saint

Une pause…

Avec Saint Louis-Marie de Montfort, poursuivons notre prière en communion avec toutes et tous les disciples de Jésus, le Christ ressuscité :

« Venez, Père des Lumières.
Venez, Dieu de Charité
Formez en nous nos prières
Montrez-nous la vérité
Faites descendre en notre âme
Un chardon de votre feu
Qui la pénètre de flamme
Et la remplisse de Dieu. »
(Cantique 141, 1)