JPIC

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 8 MARS 2013

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME
8 MARS 2013
Préparée par  FDLS  France

Un peu d’Histoire…

Le 8 mars, c’est la Journée de la Femme.

Contestée ou non, la journée de la femme n’est ni un rite religieux, ni une fête. Le jour où elle disparaitra du calendrier, le combat de plusieurs siècles s’achèvera. En attendant, cette journée existe pour rappeler que dans le monde des milliards de femmes luttent pour leurs droits, pour l’égalité avec les hommes.

Le 8 mars, c’est l’histoire de femmes ordinaires qui ont fait l’histoire et la prolongent… et cette journée est célébrée chaque année par des groupes de femmes dans le monde entier. Elle est également célébrée à l’O.N.U. Il s’agit d’une tradition représentant au moins 90 ans de lutte pour l’égalité, la justice, la paix et le développement.

Des femmes qui ont fait l’histoire. ( cliquer sur l'affiche pour l'agrandir )

L’idée d’une Journée internationale de la femme s’est fait jour au tournant des XIXe et XXe siècles.

Repères chronologiques :

1909 : première journée nationale de la femme aux Etats-Unis
1910 : à Copenhague est instaurée une Journée de la femme, de caractère international, pour rendre hommage au mouvement en faveur des droits des femmes et pour aider à obtenir le suffrage universel des femmes.
1911 : la journée internationale de la femme a été célébrée pour la première fois, le 19 mars, en Allemagne, en Autriche, au Danemark et en Suisse. Outre le droit de voter et d’exercer une fonction publique, elles exigeaient le droit au travail, à la formation professionnelle, et la cessation de la discrimination sur le lieu de travail.
1913-1914 : en 1913, le 8 mars, dans plusieurs pays d’Europe, les femmes ont tenu des rassemblements soit pour protester contre la guerre, soit pour exprimer leur solidarité avec leurs sœurs.

Depuis ces années, la Journée internationale de la femme a pris une nouvelle dimension mondiale dans les pays développés comme dans les pays en voie de développement. Elle est le moment idéal pour réfléchir sur les progrès réalisés, demander des changements et célébrer les actes de courage et de détermination de femmes ordinaires qui ont joué un rôle extraordinaire dans l’histoire des droits des femmes.

Le rôle des Nations Unies.

Rares sont les causes dont l’ONU assure la promotion qui aient suscité un appui plus intense et plus vaste que la campagne menée pour promouvoir et protéger l’égalité des droits des femmes.

L’organisation aide à créer un patrimoine historique de stratégies, normes, programmes et objectifs convenus au plan international pour améliorer la condition de la femme dans le monde entier.

Au fil des ans, l’action menée par l’ONU en faveur de la promotion de la femme a pris des orientations précises : promotion de mesures juridiques, mobilisation de l’opinion publique et de l’action internationale.

Aujourd’hui, l’un des principes d’organisation centraux des travaux de l’ONU est qu’aucune solution durable aux problèmes sociaux, économiques et politiques les plus pressants de la société ne peut-être trouvée sans la pleine participation, et la pleine autonomisation, des femmes dans le monde entier.

Pour afficher et imprimer la Célébration : télécharger le fichier PDF

« PARTAGEZ LE CHEMIN »

L’organisme Développement et Paix –Caritas Canada 
a choisi comme thème de sa session d’automne : 

« Partagez le chemin »
 Personne ne devrait être forcé de fuir son foyer. 

Trois représentantes du Carrefour Providence, Lucille Cadieux, smnda, Marthe Moreau, psa et Marie-Claire Pelletier, fdls, ont assisté à la session du 22 septembre dernier afin d’en savoir plus long sur le sujet.

Dans le souci de transmettre l’information reçue,
une invitation est lancée aux Sœurs Intéressées par le sujet à Carrefour Providence.
C’était pour le 9 novembre à 14h30.

Le jour venu, Marie-Claire souhaite la bienvenue aux participantes et donne le déroulement de l’après-midi. 
Lucille vérifie ensuite nos connaissances au sujet des immigrants et des pays qui les accueillent. 

Question piège : 
En 2016, des 3.4 millions de «nouveaux réfugiés.e.s», quel pourcentage a été accueilli 
par le Canada?  Moins de 5% ?  environ20% ? plus de 20%?   ...et la réponse est : moins de 5%.

 

Marie-Claire nous parle brièvement, des trois pays ciblés par Développement et Paix: la Birmanie, le Nigéria et la Syrie. En Birmanie, nous rencontrons la famille Hossein: les parents et leurs quatre enfants.  Ils ont fui leur village, en 2017, à cause de la violence de l’armée.  Ils ont marché trois jours à travers la jungle avant d’atteindre le plus grand camp de réfugiés du monde : Kutupalong, au Bangladesh. 

Elle nous présente Mme Patience du Nigéria.  Celle-ci ne s’est pas exilée. Elle a dû déménager dans un autre village.  Pourquoi?  Un puits de pétrole de la compagnie Shell a explosé et contaminé tous les cours d’eaux de la région.  Cette catastrophe environnementale a rendu les gens malades et détruit leur alimentation provenant de la pêche et de l’agriculture.  Quant à Aysha, elle a quitté la Syrie, pour se rendre au Liban en 2012 pour fuir la guerre.

VOIR LA VIDEO TÉMOIGNAGE  »»»

S. Michelle Plante, smnda, nous présente ensuite trois courts vidéos dans lesquelles Mme Hossein, Patience et Aysha nous racontent leurs souffrances, leur résilience, leur courage. Leur préoccupation : trouver un lieu sécuritaire où leur famille pourra bénéficier d’une meilleure qualité de vie,dans un milieu subvenant aux besoins vitaux des personnes.  Chaque vidéo fut suivie d’une période de questions. Le nombre de réactions manifestèrent l’intérêt soulevé par les sujets abordés.

Passons maintenant de la parole à l’action! 

Aux participantes qui le veulent, les animatrices proposent deux pétitions à signer. 

  • S. Michelle nous explique le contenu de celle qui est adressée à notre Premier Ministre.
    À celui-ci, nous demandons « qu’il s’engage à appuyer des organisations citoyennes qui promeuvent la paix, la démocratie, les droits humains et à investir davantage dans des solutions diplomatiques et pacifiques face aux conflits armés.»
  • S. Lucille nous présente la 2e pétition :
    ​​LE PACTE pour la TRANSITION qui « exige une mobilisation sans précédent
    en faveur de meilleures conditions climatiques. »

Un projet pour le printemps 2019.

S. Marie-Claire explique en quoi pourrait consister cette activité.  Le but visé est la solidarité avec tous ceux et celles qui marchent vers un avenir meilleur et non une collecte de fonds…du moins pas pour le moment !

La réunion se termine par la prière pour les migrantes et les migrants «contraints», à travers le monde, suivi du chant ‘’L’oiseau migrateur’’ de Bruno Dromigny (chant composé pour les sans-papiers de France).

 

L'Équipe : Marie-Claire, Lucille, Michelle... 

Autreas articles: JPIC
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME 8 MARS 2013
« PARTAGEZ LE CHEMIN »
Réseau des Églises vertes
J'aurais eu besoin d'être écoutée !
ACTIVITÉS DU RÉSEAU
SAINT-GABRIEL
8 MARS : JOURNÉE INTERNATIONALE...
UNE LUMIÈRE CONTRE LA TRAITE
DEVELOPPEMENT ET PAIX
L’EMI 2016 - COUPS DE CŒUR !
L`ENTRAIDE MISSIONNAIRE - 2016
Le Blog de la Sagesse
Le Blog de la Sagesse
Les Ami(e)s de la Sagesse
Site des Ami(e)s de la Sagesse
Liens externes
FDLS International
FDLS International FDLS International Développement et Paix
Centre Justice et Foi Église Verte Entraide Missionnaire Conférence Religieuse Canadienne

Newsletter

Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |