Dans la section :PRIER LA SAGESSE

DIMANCHE DE LA TRINITÉ

L’Esprit nous conduira vers le mystère de Dieu
Jn 16, 12-15

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean.

À l'heure où Jésus passait de ce monde à son Père, il disait à ses disciples : « J'aurais encore beaucoup de choses à vous dire, mais pour l’instant vous n'avez pas la force de les porter. Quand il viendra, lui, l'Esprit de vérité, il vous guidera vers la vérité tout entière. En effet, ce qu'il dira ne viendra pas de lui-même : il redira tout ce qu'il aura entendu; et ce qui va venir, il vous le fera connaître. Il me glorifiera, car il reprendra ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.
Tout ce qui appartient au Père est à moi; voilà pourquoi je vous ai dit : Il reprend ce qui vient de moi pour vous le faire connaître.»

LA TRINITÉ MISÉRICORDIEUSE        Pour méditer en équipe…   Voir le diaporama

L’être humain est bel et bien au centre.  Au centre de quoi ?
Au centre de toute l'attention de Dieu, de sa charité et de sa miséricorde.
L'être humain misérable est englobé dans la miséricorde de Dieu.

Notre époque veut que l'être humain soit au centre. 
Dieu, en tant que créateur, Maître du cosmos, Sauveur, a été placé en marge ou simplement aboli.
Dans cette céramique, l'être humain est également au centre.
Mais quel être humain !   Non pas l’être humain conscient et fier de ses propres valeurs. 
Non, c'est l'être humain dans toute sa faiblesse et sa misère.
Ici, également, Dieu est en quelque sorte "placé en marge". 

Mais ce serait mal interpréter ce que l'artiste a voulu exprimer.
L’être humain est entouré de tous les côtés par ce Dieu "mis de côté"
.

Jésus, Fils de Dieu, s'abaisse, descend aussi bas que l'être humain le plus bas. 

Il saisit ses pieds, les couvre de baisers, les lave. 
Pour accomplir à notre égard l'acte d'Amour le plus grand, 
il pose ce geste le plus humble qui soit. 
"Je ne suis pas venu me faire servir, mais servir ..."

Plein d'amour, le Père se penche sur l'être humain. 
Il le tient, le porte, prend soin de lui, l'embrasse.
Le Père prodigue de la célèbre Parabole ...

L'Esprit Saint, sous forme de colombe et de flamme de feu à la fois, fait irruption par le haut vers l'être humain.
Il veut le remplir, en prendre possession.

Pour Dieu, l’être humain est au centre 
Mais en vue d'amener l'être humain à faire de Dieu le centre de sa vie. 
Et Dieu choisit la voie du don, de la miséricorde inaltérable,
de l'amour débordant offert par l'Esprit Saint. 

Qui ne souhaiterait être au cœur d'un tel échange ?

Cet être humain, c’est moi. Je peux et je veux l’être…
Reconnaître ma faiblesse. Me laisser toucher par ce Dieu si bienveillant.
L’amour circule en Dieu au bénéfice de l’être humain qui en exprime le désir.
Qui ne souhaiterait être au cœur d'un tel échange ?

Céramique de Sr Caritas Mueller     -       Texte de Dieter Theobald

Merci de bien vouloir célébrer avec nous en téléchargeant le texte en PDF

Autreas articles: PRIER LA SAGESSE
Prier en CHEMIN !
Le monde est en feu !
La Saison de la création
Le MYSTÈRE de MARIE
OÙ SE TROUVE DIEU ?
DIMANCHE DE LA TRINITÉ
FÊTE DE LA PENTECÔTE
L'ASCENSION
Le Seder, un retour aux sources …
PÂQUES SANS FRONTIÈRES
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |