Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Pertinence de faire connaître la position des femmes en ce XXIe siècle

Livre « Une bible des femmes »

C’est avec enthousiasme que Sr Pierrette Daviau, fdls, a présenté le livre « Une bible des femmes » qui fait sensation présentement en Europe, en Amérique latine et en Afrique. La publication a notamment obtenu le Prix du livre religieux de France en décembre 2018 et est déjà en 2e réimpression. Devant une assistance de plus de 100 personnes au Carrefour Providence à Montréal, l’auteure et co-directrice de cet ouvrage réunissant 20 théologiennes, a souligné la nécessité de « faire connaître la position des femmes » au XXIe siècle et le contexte du mouvement « #MeToo » « #MoiAussi l’encourage. »

Alors que le livre collectif d’Élisabeth Cady Stanton « La bible des femmes » paru en 1895 a grandement contribué à la naissance du mouvement féministe américain, il était temps, selon Sr Daviau et les co-directrices Élisabeth Parmentier et Lauriane Savoy, de « revisiter les textes sacrés » pour aborder des thèmes en relation avec les questions actuelles, sous une perspective féministe, bien entendu.

« Il y a plusieurs passages qui peuvent heurter … » a mis en garde Sr Pierrette Daviau en insistant toutefois, sur le fait « qu’être féministe ne veut pas dire être contre les hommes. »

Diversité et sagesse

Les 20 théologiennes âgées entre 27 et 77 ans, célibataires, mariées, religieuses présentent le visage de la diversité culturelle (Europe, Afrique, Amérique du Nord dont cinq Québécoises) et œcuménique (protestantes, luthériennes, méthodistes, catholiques).

Le livre, écrit d’une façon individuelle tout en profitant du travail collaboratif impliquant une lecture critique réciproque, présente plusieurs approches et sensibilités féministes. Là encore, cet ouvrage collectif démontre la diversité du féminisme actuel.

Les thématiques abordées dans cette publication s’inspirent de textes bibliques controversés sur les femmes. On resitue la présence et le rôle des femmes à chacun des thèmes.

Dès le premier texte « Les visages féminins de Dieu », co-écrit par Sr Pierrette Daviau et Diane R. Marleau, on parle de la Sagesse et des chemins de vie spirituelle. Les thèmes suivants qui peuvent être lus en ordre ou en désordre, selon les intérêts des lectrices et lecteurs, sont tous évocateurs.

  • « Cachez ce corps que je ne saurais voir »
  • « Des femmes fatales dans la Bible? »
  • « Marthes débordées et Maries silencieuses? »
  • « Paroles de femmes, discours de Dieu »
  • « Le courage des femmes »
  • « Histoire d’étrangères »
  • « Jésus dit à la femme mise à l’écart : ‘Fille’! »
  • « Il y a subordination et subordination! »
  • « Sortir de la tente rouge et faire rayonner la tribu de Dina! »
  • « La beauté des femmes bibliques »
  • « Une stérilité féconde »
  • « Sauvée par la maternité? »

Des thèmes qui abordent le « silence » autour des femmes, leur rôle et la présence de femmes étrangères. À ce sujet, Sr Pierrette se permet de signaler que « Dieu accepte la différence ».

Lire la Bible comme femmes et … féministes

Parmi les commentaires reçus à la fin de la présentation, plusieurs personnes présentes ont manifesté leur appréciation après la lecture du livre. « C’est une approche éclairante » « Je peux maintenant mourir en paix », a dit une autre signifiant sa conviction. Une autre a posé la question « Vous attendez-vous au sacerdoce des femmes? »

Si l’on peut faire des rapprochements entre le livre et l’avenir des femmes dans l’Église et dans la société, Sr Pierrette a souligné l’existence de plusieurs arguments pour accepter le sacerdoce, mais le Vatican le refuse encore.

En marge des débats de la société actuelle, elle a conclu sur l’importance de dénoncer pour amener un changement de mentalité, qui commence à être perceptible d’ailleurs depuis le mouvement #MeToo - #MoiAussi.

Présentations et entrevues

Une séance de dédicaces a terminé cette rencontre qui rassemblait des religieuses de plusieurs congrégations et des personnes laïques. Le livre « Une bible des femmes » est disponible au Québec avec parfois quelques difficultés d’approvisionnement. Sr Pierrette Daviau a accordé plusieurs entrevues dont à Radio-Ville-Marie et Radio-Canada. Elle participe à quelques présentations. La prochaine aura lieu le 8 mars, à l’Université St-Paul, à Ottawa et le 7 mars, elle est invitée à l’émission « Plus on est de fous, plus on lit » à la Première chaîne de Radio-Canada entre 14h et 15h.

Source: Odette Côté | Communications FDLS du Canada

Photos reportage – Sr Madeleine Malette, fdls

Tags: »
Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
Au pays de l’Interculturalité
Obsèques de Jean Vanier
« On va continuer la route »
Un temps pour dire Merci et Aurevoir !
À la pointe de l'aurore...
RD Congo : Nouveau gouvernement de la Délégation pour la congrégation des Filles de la Sagesse
« Aimez sans frontières » suite
En solidarité avec les missions des Filles de la Sagesse
Des premiers pas sous le signe de l’ouverture
Pertinence de faire connaître la position des femmes en ce XXIe siècle
«AIMEZ SANS FRONTIÈRES»
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |