Dans la section :TEXTES DE SAGESSE

Le temps, une énigme.

Le temps est cet espace intouchable qui nous échappe,
qui file sans que nous puissions le retenir.

Il est l’instant qui passe,
trop vite pour certains,
trop long pour d’autres.
Et s’il existe, c’est parce qu’il est fragmenté.

Il y a le temps rythmé par nos montres et nos horloges.
Il y a le temps obligé par la rotation de la terre sur son orbite.
Il y a le temps subjectif c’est-à-dire celui que nous ressentons
et qui est différent pour chaque être humain.

Le temps est cyclique, tout revient et dans le même ordre : naissance, croissance, achèvement. C’est un perpétuel retour sur lui-même. Ce qui rendait Qohéleth, l’auteur du livre de l’Ecclésiaste, complètement dépressif. Pourtant, cette répétition, que l’on peut trouver monotone, provoque sans cesse la nouveauté, l’élan, le souffle, l’inconnu, le défi, l’avenir.

La Bible s’ouvre avec le temps : « Au commencement… ». Le temps vient donc avec la création.
Et le Créateur façonne par étape. Une chose à la fois, une activité nouvelle par jour. Il a tout le temps car le temps c’est Lui. Il est l’Éternité du temps. Chaque chose arrive dans son temps, dit-on souvent. Et si c’était vrai qu’un jour « lorsque les temps ont été accomplis, Dieu a envoyé son Fils, né d'une femme » (Gal 4,4).

« Dites, dites, si c'était vrai. S'il était né vraiment à Bethléem, dans une étable ! » chantait Jacques Brel ! Et si c’était vrai, la naissance de Dieu dans l’humanité ! Si on croyait que Dieu habite au milieu de nous ! Que l’Éternel vit dans l’éphémère ! Que Dieu veut naître de nous aujourd’hui ! Si c’était vrai ? Notre manière de vivre le temps changerait. Il se vivrait de commencement en commencement et il aurait saveur d’éternité. Le vrai Temps est éternel car Dieu est éternel et nous sommes EN lui. Ainsi le temps n’est plus, hier et demain mais un présent extraordinairement riche à découvrir, à nommer, à embellir, à habiter.

Un de mes amis aimait dire et répéter : « Le temps humain n’est que l’espace que Dieu se donne pour nous transformer à son image ». Et si le temps n’était qu’un long apprentissage à devenir Fille ou Fils de Dieu ? Et si le temps nous était donné gratuitement pour que nous apprenions à AIMER gratuitement ?

À la fin de cette réflexion, que la venue de 2019 provoque en moi,
je souhaite à toutes les lectrices comme à tous les lecteurs de cette page,
l’audace de marcher,
de commencement en recommencement,
sur le chemin du temps,
pour apprendre à mieux aimer la personne, nouvellement née que je suis;
à aimer, sans exclusion, les personnes avec qui nous sommes et avec qui nous travaillons;
à ouvrir notre cœur à l’amour sans frontière.

   

             Claire Dumont,
             Fille de la Sagesse

Autreas articles: TEXTES DE SAGESSE
Comme des chercheurs de trésors...
Dieu plus grand que notre cœur
Le temps, une énigme.
La terre vue du coeur
un simple clin d'oeil !
Le pape François a-t-il révolutionné l’Église ?
Parlons Carême avec Jocelyne
KYRIE KYRIE ELEISON Taizé
DONA NOBIS PACEM
POUR LA PREMIÈRE FOIS
JESU REDEMPTOR
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |