Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Haïti : l'art né des débris

CLIQUER SUR L'IMAGE POUR L'AGRANDIR

Chantal Guy
La Presse
Publié le 12 janvier 2011 à 07h08 | Mis à jour à 07h08


Les ateliers pour enfants organisés par KOLAJ remportent toujours un succès monstre.

Pour en savoir plus sur KOLAJ et pour les soutenir: www.atisjakmel.org (en anglais seulement

Le 12 janvier 2010, il y a exactement un an, le jeune artiste Papouche Ernst discutait avec ses amis. Il disait en gros qu'il faudrait une bonne secousse pour créer un sentiment communautaire dans sa société. À 16 h 53, Jacmel était frappée par le séisme...

Parmi les gens engagés en Haïti, beaucoup parlent d'un changement de philosophie créé par le tremblement de terre. De la nécessité du partage, de l'entraide, de la solidarité, dans un pays où les terribles contraintes de la pauvreté ont engendré la mentalité du «chacun-pour-soi».

Avec d'autres amis artistes - Papouche, Sino Augustin, Joseph Junior Bado Better, Obetto Desire, Confident Vady -, Anderson Ambroise a fondé Kolektif Atis Jakmèl (KOLAJ), afin de participer positivement, par l'art, à la reconstruction de sa ville. Car l'art est d'une importance capitale dans la culture haïtienne, et Jacmel est assurément la ville des artistes en Haïti.

Ce que veut contrer Anderson, c'est l'isolement des artistes, dont la situation est devenue encore plus précaire après le 12 janvier. Il travaille à tisser des liens, trouver des lieux de diffusion, proposer une formation plus poussée, assembler les ressources, protéger les droits d'auteur, éveiller les consciences, initier les enfants dans des workshops improvisés. «Ensemble, nous serons plus forts, croit-il. Je veux créer un mouvement.

CLIQUER ICI :    LIRE LA SUITE :

______________________________________________________________________________

Pour en savoir plus sur KOLAJ et pour les soutenir: www.atisjakmel.org (en anglais seulement

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Accueillies dans l'Amour infini de notre Dieu …
Avec toi, chère Jubilaire de l’an 2021
Un Pavillon au nom de «Ginette Simard» à Sept-Îles !
Offre intéressante du comité de formation permanente
LA SOUFFRANCE: la fuir ou la bénir ?
LA SAGESSE ET LA COVID-19
Faire découvrir la Sagesse
Un calendrier 2020 qui fait sourire
Synode sur l'Amazonie
ÉVÉNEMENT SEDER -Témoignage de Marie-Angèle
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |