Rechercher
Close this search box.

22 avril — Jour international de la Terre

Célébrée dans de nombreux pays partout dans le monde, la Journée de la Terre nourricière est l’occasion de s’attarder sur l’interdépendance réelle entre les êtres humains, les diverses espèces vivantes et la terre. L’Organisation des Nations Unies (ONU) met l’accent sur le passage obligé au développement durable pour le bien de tous. Elle invite d’ailleurs toutes les personnes et les organisations à joindre le mouvement mondial pour sauver la planète en s’inspirant notamment des démarches dans le cadre de la Décennie des Nations Unies pour la restauration des écosystèmes (2022-2031). Pour en savoir davantage sur cette décennie, consultez le premier rapport de synthèse « Faire la paix avec la nature… »

En parallèle, il est bon de rappeler l’appel du pape François dans son encyclique Laudato Si’ : « Tous, nous pouvons collaborer comme instruments de Dieu pour la sauvegarde de la création, chacun, selon sa culture, son expérience, ses initiatives et ses capacités » (LS 14).

Rappelons que le Jour de la Terre a vu le jour le 22 avril 1970. Au fil des années, cette journée a suscité un engouement pour devenir le plus grand mouvement environnemental participatif de la planète. Cela a donné lieu à des collaborations entre pays, comme le Canada et la France et ailleurs dans le monde. Sur le site officiel, on retrouve entre autres des suggestions d’action et les thèmes de conférences offertes.