Rechercher
Close this search box.

20 juillet — Anniversaire de la canonisation de saint Louis-Marie Grignion de Montfort

Voilà 76 ans, Louis-Marie Grignion de Montfort était canonisé par le pape Pie XII (20 juillet 1947). C’est toutefois le pape Jean-Paul II qui, par un décret de la congrégation romaine pour le Culte divin, a fait inscrire la fête de saint Louis-Marie au calendrier liturgique « général », jour anniversaire de sa canonisation ou de sa « naissance au ciel » (dies natalis).

C’est également le pape Jean-Paul II qui a formulé ces propos aux responsables des trois entités composant la famille montfortaine à l’occasion du 50e anniversaire de la canonisation du saint en 1997 : « Je suis heureux de rendre grâce au Seigneur pour le rayonnement grandissant de ce saint missionnaire, dont l’apostolat était nourri par une profonde vie de prière, par une foi inébranlable en Dieu Trinité et par une intense dévotion à la Très Sainte Vierge Marie, Mère du Rédempteur. »

Il faut savoir que le pape Jean-Paul II a nourri sa spiritualité en puisant dans l’enseignement de Montfort. Dès ses 20 ans et jusqu’à sa mort, Karol Wojtyla a conservé comme livre de chevet le « Traité de la Vraie Dévotion à la Sainte Vierge » de saint Louis-Marie Grignion de Montfort, avec comme principale inspiration ces deux mots : Totus Tuus, « je suis tout à Toi. »

Pour en apprendre davantage, notamment sur la « cause » du doctorat de saint Louis-Marie Grignion, consultez cet article publié sur Zenith en 2016 qui fait connaître ce vif intérêt de Jean-Paul II pour le Père de Montfort.