Rechercher
Close this search box.

2 février — Journée doublement importante pour les Filles de la Sagesse

Fondateurs FDLS
Illustration : Sr Marthe Jutras, fdls

Journée significative pour les FDLS

Le 2 février revêt un caractère bien particulier pour les Filles de la Sagesse, institut de vie apostolique relié par sa tradition à la famille montfortaine qui comprend les Missionnaires Montfortains de la Compagnie de Marie et les Frères Saint-Gabriel.

Cette journée commémore la fondation de la Congrégation des Filles de la Sagesse par saint Louis-Marie Grignion de Montfort. À cette date en 1703, à Poitiers, en France, Marie-Louise Trichet (Marie-Louise de Jésus) prenait l’habit religieux, devenant la première Fille de la Sagesse.

Journée de la vie consacrée

La journée du 2 février est aussi célébrée dans le monde entier pour souligner la vie consacrée. En 1997, le pape Jean-Paul II a retenu le 2 février, pour instaurer la journée mondiale de la vie consacrée, le jour où les catholiques fêtent la présentation du Seigneur au temple.

Cette journée veut mieux faire connaître et réaliser l’apport de la vie consacrée. Jean-Paul II soulignait « en contemplant le don de la vie consacrée, l’Église contemple sa vocation la plus profonde, celle de n’appartenir qu’à son Seigneur. »

Cette journée est une invitation à remercier les personnes consacrées pour leur don reçu, à prier pour elles et les nouvelles vocations et à sensibiliser les jeunes à cette réalité. C’est aussi l’occasion pour les personnes consacrées de réfléchir et de prendre conscience de leur mission dans l’Église.

Cette journée mémorable pour les Filles de la Sagesse annonce également le début de l’année jubilaire d’une dizaine de sœurs au Canada. Des célébrations seront organisées au cours de l’année dans les communautés locales de chacune des sœurs pour souligner ces anniversaires de profession religieuse et les quatre religieuses centenaires.

La date du 2 février a été le théâtre de plusieurs autres moments significatifs pour les Filles de la Sagesse. En voici quelques-uns, recensés par Sr Lise Therrien.

AnnéesÉvénements
  
1703

Fondation de la Congrégation des Filles de la Sagesse à Poitiers, France

Louis-Marie de Montfort remet l’habit religieux à Marie-Louise

 

1796

En 1792, fermeture du Noviciat à Saint-Laurent. 1re Profession de Sr St-Paul (Louise Binet) le 2 février 1796

 

1903

Lors de l’année du bicentenaire, la congrégation compte 5122 sœurs, nombre maximum atteint par la Congrégation. À la mort de Marie-Louise, il y avait 122 sœurs vivantes.

 

1964

Profession à la Sagesse de sept (7) sœurs congolaises de la Congrégation autochtone de Marie-Immaculée d’Isangi.

 

2003

Ouverture de l’année du Tricentenaire de la Congrégation. Décès de mère Inès Maria de l’Eucaristia, souvent appelée la Bonne Mère de la Béatification.

 

2009Ouverture du 1er Noviciat international de langue espagnole à Lima, Pérou