Rechercher
Close this search box.

17 juin — Journée mondiale de lutte contre la désertification et la sécheresse

Les femmes constituent près de la moitié de la main-d’œuvre agricole mondiale. Cependant, moins d’un propriétaire foncier sur cinq dans le monde est une femme. Toujours dans un contexte mondial, on estime que les femmes consacrent collectivement 200 millions d’heures par jour pour aller chercher de l’eau. Dans certains pays, un aller simple pour se rendre à un point d’eau prend plus d’une heure.

On comprend mieux pourquoi le thème de cette année met l’accent sur les femmes et leur rôle primordial pour la santé des terres. « Terre des femmes. Droits des femmes » met aussi l’accent sur l’égalité d’accès des femmes à la terre et aux biens. Ces dernières font face à plusieurs obstacles, dont ceux de garantir leur droit à l’héritage, leurs droits fonciers et l’accès aux services et aux ressources.

En parallèle, les récents rapports démontrent une augmentation de 29 % du nombre et de la durée des sécheresses dans les deux dernières décennies en comparaison aux deux autres précédentes. Les impacts du stress hydrique touchent près de 30 % de la population mondiale et plus durement les femmes.

L’édition de cette année veut amener les autorités à poser des gestes concrets pour favoriser un accès égalitaire des femmes à la terre et aux biens. Selon l’Organisation des Nations Unies (ONU), il s’agit d’un « investissement direct dans leur avenir et dans celui de l’humanité. Il est temps de propulser les femmes et les filles à l’avant-garde des efforts mondiaux de restauration des terres et de résistance à la sécheresse. »