Rechercher
Close this search box.

16 avril — Journée mondiale contre l’esclavage des enfants

Près d’un enfant sur dix dans le monde (données de 2020), soit 160 millions d’enfants sont astreints au travail forcé. Ce fléau est qualifié de « phénomène ignoble » par le pape François. Ce dernier a d’ailleurs condamné à plusieurs reprises le travail des enfants. Il a notamment mentionné : « Tous les enfants doivent pouvoir jouer, étudier, prier et grandir dans leur propre famille et ceci, dans un contexte harmonieux d’amour et de sérénité. »

La création de cette journée contre l’esclavage des enfants veut rendre hommage au jeune Pakistanais Iqbal Masih, assassiné à l’âge de 12 ans, le 16 avril 1995, pour avoir dénoncé l’esclavage qu’il subissait ainsi que ses compagnons d’infortune. Iqbal a été vendu par ses parents à l’âge de quatre ans. Il a été réduit au travail forcé jusqu’à sa mort.

Cette journée du 16 avril veut sensibiliser la population à la réalité de l’esclavage de millions d’enfants qui en sont victimes et ce, dans plusieurs pays, y compris dans les pays occidentaux. Elle souhaite également inciter les personnes à modifier leurs habitudes de consommation pour éliminer ou du moins, réduire la traite des enfants.

En France, la collaboration de plusieurs organismes sous l’égide de la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme (CNCDH) a permis de réaliser une vidéo destinée aux enfants de 6 à 10 ans pour expliquer le phénomène à travers quelques histoires. On peut la visionner ici.