Rechercher
Close this search box.

15 juin – Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées

Le phénomène de la maltraitance des personnes âgées touche tant les pays en développement que les pays développés. Il s’agit malheureusement d’un problème sous-estimé à l’échelle mondiale sans avoir de données précises pour bon nombre de pays. Malgré tout, les experts s’entendent sur la portée sociale et morale de la maltraitance et de la nécessité de proposer une réponse à plusieurs volets pour assurer la protection des droits des personnes âgées.

Cette façon de faire est d’autant plus pertinente que ce phénomène est marqué par des facteurs de risque culturels, parfois très spécifiques. Parmi les exemples, on retrouve le cas de veuves âgées obligées de se soumettre à des mariages forcés alors que d’autres femmes âgées isolées sont accusées de sorcellerie.

Dans le contexte où l’on estime que le nombre de personnes âgées de 60 ans et plus augmentera de 38 % entre 2020 et 2030 pour atteindre le chiffre de 1,4 milliard, il s’avère essentiel d’accorder plus d’attention aux défis particuliers de ce groupe d’âge et d’encourager des gestes concrets.

La commémoration de cette Journée mondiale de sensibilisation à la maltraitance des personnes âgées en 2023 est liée à la campagne d’un an pour souligner le 75e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH). Elle sert également à rappeler la publication d’un document qui présente cinq priorités pour la Décennie des Nations Unies pour le vieillissement en bonne santé 2021-2030 et à brosser le portrait de la mise en œuvre de ces priorités.