Sagesse Canada Accueil Contact L'Institution du Sacré-Coeur Haïti Toutes les Vidéos Le Blog de la Sagesse Les Filles de la Sagesse du Canada Les Ami(e)s Cartes Express
TEXTES DE SAGESSE

À L'HEURE DU MIDI (Jn4, 1-42)


*** Cliquer sur le bouton vert pour écouter le fichier MP3 ci-dessous ***


Télécharger le fichier MP3

Parole qui résonne au fond de moi
CD «Il nous précède en Galilée»

A l’heure du midi (Jn 4, 1-42)
CLAIRE DUMONT, Contempler la douceur de Dieu, MÉDIASPAUL p. 234-235

Poussé par l'Esprit, Jésus traverse la Samarie. Fatigué, il s'assoit près du puits de Jacob pendant que ces disciples partent à la recherche de provisions. Il est midi. Une femme de Samarie vient puiser de l'eau. À cette heure, à cause de la grande chaleur, elle ne risque pas de faire de rencontres. Ce jour-là, cependant, quelqu'un l'attend.

Jésus prend l'initiative: « Donne-moi à boire! » Surprise, car les Juifs ne parlent pas aux Samaritains, elle n'hésite pas à lui faire sentir la distance qui les sépare, et son étonnement peut se traduire par: « Quoi! J'existe pour toi? » Mais Jésus poursuit: « Si tu savais le don de Dieu pour toi, c'est toi qui m'aurais demandé à boire et je t'aurais donné de l'eau vive. » Elle semble vouloir le faire attendre, mais Jésus, avec douceur, entre dans sa vie pour enlever la pierre qui bloque son cœur et l'empêche d'être heureuse. Progressivement, l'entretien devient sérieux: «J'ai eu cinq maris. » Sans doute avait-elle rêvé du grand amour qu'elle cherche toujours. Jésus n'est pas là pour reprocher ou juger, mais lorsqu'elle dévie la conversation en parlant du lieu de prière des Samaritains, il entre dans son histoire telle qu'elle est, dans son cœur avec ce qu'il vit, et lui fait comprendre que le temple, c'est elle. Elle est le lieu où Dieu habite, et c'est toujours l'heure d'accueillir la Parole et d'adorer. Émue, elle change à nouveau le sujet de la conversation en parlant du Messie attendu par les Juifs. Alors, Jésus se révèle: « Je le suis, moi qui te parle. » Je Suis là et tu en fais l'expérience. Les yeux de la femme s'ouvrent et elle reconnaît l'Amour, Elle laisse Je Suis faire surgir en elle les eaux jaillissantes en vie éternelle et, sur l'heure, oubliant ses cruches, libre, remplie de joie, elle court en ville. Elle est pressée, car il lui faut dire aux autres: « J'ai rencontré quelqu'un! » De sa plénitude, elle a tout reçu, et grâce pour grâce (cf. Jn l, 16).

Jésus devait passer par la Samarie, car il lui fallait, depuis la fondation du monde, rencontrer cette femme pour la libérer. Elle sait maintenant que sa vie est un temple et qu'elle n'aura plus jamais soif, ayant trouvé la source d'eau vive. Elle a accès à la relation d'intimité avec Dieu, elle, une pécheresse! « Si tu savais le don de Dieu. » Il faut, encore aujourd'hui, que Jésus passe par nos vies pour nous libérer du mal qui éteint la lumière, nous empêche d'aimer et de bondir vers les autres. Il lui faut passer par nos cœurs pour dire: Je Suis là, toujours tourné vers toi.

Le temple, c'est Jésus, c'est son cœur ouvert et c'est aussi mon histoire telle qu'elle est: «Nous viendrons et nous ferons chez toi notre demeure. » Comme la femme de Samarie, je peux oublier mes cruches pleines de regrets, de plans, de culpabilité, de doute, d'inquiétude. Léger, mon cœur se hâte d'aller dire aux autres: « .J'ai vu le Seigneur » (cf. J n 20, 18).

Cette femme de Samarie accueille Jésus fatigué. Elle puise l'eau profonde dont il a besoin. Et elle court annoncer la Bonne Nouvelle aux gens de son village. JI est facile de faire un lien avec le « Salut! » (cf. Mt 28, 9) que Jésus ressuscité adresse aux femmes au coin d'une rue de Jérusalem. Elles allaient vers lui parce qu'il venait à elles pour faire d'elles les porteuses de la plus grande Nouvelle de tous les temps: « Il est vivant! » Le jour viendra peut-être où les hommes d'Église, fatigués, demanderont aux femmes de leur donner à boire. Avec eux, elles puiseront l'eau qui redonnera vie à un Corps épuisé.
____________________________________________________________
*CLAIRE DUMONT, Contempler la douceur de Dieu, MÉDIASPAUL  p. 234-235

 



Télécharger le PDF...
Tags :  careme  douceur  contemplation   

fin article (T31) - 1640 affichages depuis le 20 Mar 2014

Outils Accueil Contact Haut Imprimer


AUTRES ARTICLES RÉCENTS POUR «TEXTES DE SAGESSE»

Discerning the call to religious life

À L'HEURE DU MIDI (Jn4, 1-42)

ÉLOGE DE SŒUR BERNADETTE MARION, FDLS

Prépare en ton désert....

Homélie aux funérailles de Sr Rita Bériault, fdls

Des profils à découvrir

Accueillons, écoutons, agissons ...

Pour la 1ère Profession de Soeur Jennifer Cortez

FÊTE du corps et du sang du Christ

26 MAI 2013 - FETE DE LA TRINITE

LA CROIX ET NOUS

Pour Noël « Emballe du temps » pour moi !

Dieu-chez-Vous !

LA DANSE DE LA SAGESSE... suite

LA DANSE DE LA SAGESSE

Un témoignage qui résonne particulièrement dans l’Année de la foi.

Des voeux de joie et de créativité

Orientation : La Sagesse libératrice

Qu'est-ce que la vraie compassion ?

J’AI TROUVÉ UN SENS À MA VIE

Un chant pour toi, Louiselle !

Hommage à Sœur Gilberte Pelletier, FdlS

Libéré de toutes limites, Jésus devient notre contemporain

Hommage à notre tante Sœur Monique

Hommage à Sr Monique Chagnon, Fille de la Sagesse

Rita Levi-Montalcini

Hommage de ma vieillesse au Dieu de mes ans

Nos spéciaux FLIP - PDF Voir les nouveautés

Perles de Sagesse

Paraliturgie à l’occasion du décès de Sœur Hilda

Décès du Père Odilon Demers

dans la symphonie de ton aujourd'hui !

Archives (cliquer sur le signe + de l'année dont vous voulez consulter les archives)
 Archives de 2011  : 27 articles
 Archives de 2010  : 23 articles
 Archives de 2009  : 23 articles
 Archives de 2008  : 23 articles
 Archives de 2007  : 19 articles
 Archives de 2006  : 7 articles