Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Le merveilleux mystère de l’Attente

Dans le sein de ma mère, j’ai attendu neuf mois pour naître. Oh ! Combien nécessaire était cette attente ! Enfant, j’ai attendu le devenir adulte.

Il a été long ce temps de la croissance où assoiffée de connaissances et d’autonomie, j’apprenais la beauté du don de la vie, le sens des responsabilités sociales, la lenteur de la marche vers un inaccessible bonheur.

Au fil des ans, j’ai appris l’attente sous toutes ces formes. J’ai appris à la vivre avec sérénité, confiance, vérité. J’ai appris que jamais elle n’était vaine car chaque chose arrive toujours dans son temps. On ne tire pas sur une fleur.

Aujourd’hui, je prends conscience que l’attente est un état et que cet état est un cadeau de Dieu.

En fait, le Dieu qui m’a créée à sa ressemblance est, depuis toujours, celui qui attend.
Il attend ma venue. Il attend la venue de chacune de ses filles et de chacun de ses fils. Il attend ses enfants et il ne les presse pas. Dieu a tout son temps. Il nous donne tout son temps. Il nous donne le temps de reconnaître, par nous-mêmes, que nous sommes Ses enfants très aimés. Il nous laisse le temps de devenir conscients de Son incommensurable amour. Alors, à notre tour, nous commençons à attendre Sa venue.

Pensons ici à la parabole du Père Aimant qui attend son fils parti à la recherche du bonheur. L’un attend l’autre et un jour c’est la rencontre, le long baiser, le port du vêtement du salut.

Dieu, notre Père, attend notre venue avec la confiance d’un amour passionné et ardent. Pour dire cette attente qu’aucun être humain ne peut concevoir, il envoie son Fils, son Verbe parcourir la terre.

C’est pourquoi, lorsque les temps furent accomplis, la Sagesse s’est incarnée dans l’humanité par Marie dont l’attente de la venue de Dieu était fervente et inlassable.

Depuis, la Lumière repousse les ténèbres. La Gloire (présence) enveloppe la terre. L’Amour se dit à l’humanité. La Douceur remplace la violence. Tout cela se passe lentement, silencieusement, invisiblement, imperceptiblement à mesure que des hommes, des femmes, des enfants, comme Marie, comme Joseph son époux, ouvrent leur cœur à la venue de Dieu.

Le temps de l’Avent que l’Église nous propose chaque année est donné gratuitement pour que l’on creuse le sens profond de l’attente de la venue d’un Dieu qui nous attend. Quelle merveille ! Quel mystère ! Quelle incroyable réalité ! Le Divin se fait humain pour que l’humain devienne divin. Ce miracle est commencé. Impassiblement, Dieu pénètre l’Humanité et en fait Son Corps. Quand Dieu promet, il accomplit sa promesse.

Puissions-nous, en ce Noël 2007, acclamer avec l’ardeur d’une foi vibrante et profonde : Saint ! Saint ! Saint ! Béni soit CELUI QUI VIENT au nom du Seigneur.

Claire Dumont, Fdls

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |