Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

L’ACAT et « l’effet papillon »

Jeannette Roy, fdls

En réfléchissant sur mon travail bénévole à l’ACAT (Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture), j’ai pris conscience que je participais à « l’effet papillon ». Mais, me direz-vous, que signifie ce terme ? Il a été décrit par le météorologue Edward Lorenz qui a fait la découverte suivante : dans les systèmes météo-rologiques, une infime variation d’un élément peut s’amplifier progressivement jusqu’à provoquer des changements énormes au bout d’un certain temps. Ainsi, selon lui, un battement d’aile de papillon à Paris peut provoquer quelques semaines plus tard une tempête sur New-York. Hypothèse farfelue ?

Aux scientifiques d’en juger !

Des gestes qui semblent insignifiants au départ, peuvent déclencher des bouleversements à grande échelle.
 
Mais voici pourquoi j’en fait l’objet de mon propos. Comme cette notion a été étudiée dans divers domaines, si on l’applique aux sociétés humaines, cela voudrait dire que des gestes, qui semblent insignifiants au départ, peuvent déclencher des bouleversements à grande échelle.

Mais, en quoi mon travail à l’ACAT participe t-il à ce phénomène ? Tout d’abord, un peu d’historique peut vous aider à voir clair dans cette question. En 1974, lors d’une campagne d’Amnistie Internationale, un pasteur italien, Tullio Vinay, a témoigné devant un auditoire de cas de torture répétés ayant lieu au Sud-Vietnam. Il a alors mis les personnes de l’auditoire devant leur responsabilité, en tant que chrétiens et chrétiennes, de dénoncer la torture partout où elle était pratiquée.

Bouleversées, deux membres de l’Église réformée, Hélène Engel et Édith du Tertre, décidèrent alors de former un groupe œcuménique à cette fin. Ainsi, le 16 juin 1974, en France, une quarantaine de chrétiens de toutes confessions fondaient l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture. Ses objectifs étaient les suivants : informer, agir et prier. Depuis 1987, cette ONG, constituée en Fédération, est présente dans une trentaine de pays et regroupe 40,000 membres. Elle possède un siège permanent à l’ONU où elle a obtenu un statut consultatif.

ACAT-Canada est née, en octobre 1984, à la paroisse St-Léon de Westmount de Montréal, grâce à l’initiative de l’abbé Gabriel Villemure et de Madame Denis Bonfils. Notre ACAT a donc a vu le jour sous d’heureux auspices car c’était l’année où l’ONU adoptait la Convention contre la torture.

Comment en suis-je venue à participer à l’ACAT ? Avant même mon retour au pays, j’avais mis dans mes projets de réinsertion un engagement pour la justice. Peu après mon arrivée dans ma communauté actuelle, Marie-Thérèse Leduc, Fille de la Sagesse, qui est membre de cet organisme m’a invitée à le joindre. Par la suite, lors d’une campagne de recrutement, je me suis sentie interpellée à combler un poste de secrétaire à son siège social.

Quelle est ma tâche ?

Quelle est ma tâche ? Répondre au téléphone, trier le courrier qui arrive par la poste, identifier les courriels (e-mails) des pourriels (spams), aider à la campagne annuelle de recrutement et de financement (présentement en cours), faire signer des pétitions (la dernière concernait l’abolition de la peine de mort), écrire mensuellement à des chefs de gouvernements concernant les droits humains etc.

Pour ces derniers il ne s’agit pas seulement d’interpellations mais aussi de félicitations pour les progrès survenus dans leurs pays en ce domaine. Ainsi, la pétition d’octobre avait pour but de féliciter Son Excellence Marc Ravalomanana, président de la République de Madagascar, d’avoir signé en juillet dernier la Convention contre la Torture. Il y a lieu de se réjouir de cette avancée avec nos Sœurs malgaches qui se dévouent à leur peuple avec tant de constance et de courage.

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |