Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Pause spirituelle avec St Luc ... Shalom !

Soeur Rita Gagné en action !

Mot de remerciement


Pierrette Daviau

 

Chère Rita,

 

Avant ces 5 jours passés avec toi sur ma route, sur notre route, nous nous étions rencontrées à quelques reprises dans des sessions, des groupes de femmes en église ou des Congrès. Je connaissais surtout en toi la femme engagée socialement, la militante, la femme à la parole provocante qui dénonce et annonce à la manière des prophètes. Cette semaine, comme tu le souhaitais au début de cette retraite, je t’ai découverte aussi comme ma sœur, notre sœur, parce que tu nous a guidées vers l’Essentiel en nous à partir de cet Essentiel de l’Amour en toi. Bien sûr, cela n’épuise pas ton mystère, mais nous en a révélé un autre volet. C’est donc au nom de nous toutes que je te remercie de nous avoir fait vibrer, tressaillir par ta lecture originale et personnelle de la Parole de Dieu en Luc.

Merci de nous avoir remises en contact avec nos  traits féminins et nos  traits masculins, présences du divin et de l’humain en nous, reflets de l’Amour en nous. Ta lecture des couples du début de l’évangile de Luc nourrira encore nos relectures personnelles de ces personnages du début de la vie de Jésus: Élisabeth et Zacharie, Marie et Joseph, Anne et Siméon. Ton langage, à la manière de celui de la Sagesse créatrice, a parlé à nos ventres de femmes ! Les mots de tressaillement, de chair, de relations, de germes, de père et de mère, de vie continuent de résonner en nous pour nous resituer au cœur de l’Amour en nous!

Au terme de cette retraite, il me plaît de voir la Sagesse créatrice comme une mère en travail d’enfantement dont l’Amour est à la fois la Source et l’Accomplissement, parce que entre la Source et l’Achèvement, comme tu nous l’as souvent  répété, il y a le temps de l’attente, l’espace de l’Espérance. Nous aurons peut-être compris que  nous sommes appelées chacune à nous enfanter nous-même et à enfanter le monde dans la souffrance mais aussi dans l’allégresse de nos tressaillements, à enfanter de nuit, parce qu’il y a toujours un matin ... :  il y eut un soir, il y eut un matin...

Nous aimerions donc te remercier de nous avoir fait relire la Sagesse autrement, en particulier sous le signe de l’être féminin en nous… Et parce que, comme Jésus, tu parcours la Province, le pays et même le monde pour annoncer la Bonne Nouvelle de l’Amour de Dieu répandu en nos cœurs, nous voudrions reprendre, à titre de remerciement, le thème de la bénédiction que tu nous as présenté au début de l’évangile de Luc.
Que la Sagesse te bénisse, Rita :

 

Que la Sagesse te bénisse et te garde,

Que la Sagesse tourne vers toi son regard

Qu'elle t’accorde sa grâce.

Que la Sagesse te découvre son visage

Qu'elle te donne sa paix.

SHALOM…

 

Pierrette Daviau

Pierrefonds, 3 août 2007.

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |