Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Pause spirituelle avec St Luc ... Points de repères



Voici quelques grands points de repères
qui nous ont accompagnées dans la joie, au cours de cette pause spirituelle …

Sur notre route d’Emmaüs, de quoi nous entretenons-nous en chemin ? C’est dans ce qui nous fait mal que Jésus nous rejoint … EN LUI, DIEU NOUS DEMANDE EN MARIAGE … ( femme de Samarie)


Pour accéder à du NEUF,  pour passer à quelque chose de meilleur, je suis invitée à quitter ce qui risque de me retenir en arrière.
Quand nous nous habitons nous-mêmes, dans une attitude de «veille»,quand nous sommes CHEZ-NOUS, Dieu peut nous envoyer en mission !

Dieu a sa manière à lui de compter nos jours. Demander à entrer dans sa sagesse du TEMPS. Avec Lui retrouver les MATINS qui jalonnent ma vie et me souvenir de la Parole neuve que j’y ai entendue …

Cette Parole tisse en nous la Sagesse et devient appel. Nous souvenir que nous aurons à partager cette Sagesse avec les autres et non pas à «sauver leurs vies», ce qui n’est pas de notre ressort !
Un appel nouveau, à l’exemple de Jésus à Nazareth, doit être longuement ingéré, contemplé, autrement il y a toujours danger qu’il se transforme en idéologie – qu’il demeure au niveau des idées.

Quels sont mes «petits royaumes» ?  Le seul royaume est celui des relations, des relations réussies.

L’AMOUR est un don et non une capacité humaine. J’en porte le germe mais cela me dépasse.  Il procède d’une alliance de confiance avec Dieu.

Notre appel essentiel est celui de la fécondité et cette fécondité ne peut exister sans souffrance. Souvent, intérieurement, je me dis : Quel est cet «inconnu» vers lequel Dieu me lance et qui me donne mal au ventre !

En référence à la guérison de la belle-mère de Pierre : Quelle fièvre (peur, blessure) bloque l’accueil mutuel ?

Nous sommes le Corps de Dieu, la chair de Dieu…
 L’Eucharistie est une célébration de cette réalité. Jésus aurait pu attendre pour offrir le repas de noces, mais la route est longue. À l’exemple d’Élie, nous devons nous LEVER et MARCHER dans l’espérance. Nous avions besoin du Pain eucharistique !

Conclusion

Vers la fin de cette pause spirituelle, les participantes ont été invitées à vivre une démarche pénitentielle inédite. Tous les gestes et les paroles de cette célébration faisaient appel à notre foi en la puissance de guérison de Jésus Christ. Entre autres, le fait de toucher de la main le ministre recueilli face à la Croix,  faisait jaillir en nous une immense reconnaissance et confiance en cette PAROLE qui chaque matin ouvre l’oreille de notre cœur et nous enseigne la Sagesse.

 Nous sommes bénies d’avoir partagé ce que ton cœur porte de plus cher !

 

CLIC→ Merci Rita »

 

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |