Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Des premiers pas sous le signe de l’ouverture

Reconfiguration des entités du Canada et des États-Unis

La rencontre de réflexion post-capitulaire, tenue le 8 février au Carrefour Providence, à Montréal a réuni une trentaine de Filles de la Sagesse du Canada. Après un échange sur un texte du père Jorge Cela, s.j., portant sur la spiritualité en période de reconfiguration, la rencontre s’est poursuivie pour faire le point sur les démarches en cours pour la réunification des Provinces du Canada et des États-Unis et surtout, prendre le pouls des personnes présentes.

Avant de céder la parole aux participantes, Sr Francine Gauthier, conseillère provinciale, a fait un bref survol de la première rencontre entre les deux Conseils provinciaux les 16 et 17 janvier derniers, à Islip, New York (É.U.). Elle a insisté sur l’ouverture d’esprit, la camaraderie et le désir palpable d’apprendre à mieux se connaître, des membres des deux Conseils.

Cette première rencontre a aussi permis de lever le voile sur certaines impressions ou incompréhensions des réalités distinctes des deux Provinces. Elle a fortifié les relations d’amitié et fait prendre conscience des efforts à entreprendre de part et d’autre pour réaliser le projet de reconfiguration pour 2021.

À vous la parole

Invitées à s’exprimer sur ce projet majeur, l’assemblée a, d’entrée de jeu, donné le ton en posant une première question sur l’existence des convergences entre les deux Provinces. On a alors lancé successivement les éléments suivants : être Filles de la Sagesse avec une mission commune et un mode de gouvernance semblable; être ouvertes au processus de reconfiguration et désirer s’y engager. Plusieurs questions ont porté sur le « comment? »

Sur les différences, on a souligné évidemment l’absence de connaissances sociologiques sur les lieux d’insertion dans les deux Provinces, nécessitant des actions pour faciliter une meilleure compréhension des réalités distinctes. On a aussi soulevé le mode d’élection ou de sélection des membres du Conseil provincial des États-Unis.

Parmi les autres idées exposées lors de cette rencontre, il y a eu cette crainte à l’effet de s’attarder davantage à l’administratif en perdant de vue la « mission Sagesse » et les besoins réels. Si le danger est plausible, Sr Francine Gauthier a rappelé qu’il n’en tenait qu’aux Filles de la Sagesse du Canada et des États-Unis d’exprimer clairement leurs attentes pour tenir compte des réalités des deux Provinces.

Bon accueil

Après la cérémonie de la remise des Actes du Chapitre provincial du Canada, les sœurs en ont refait une lecture. Dans cette dernière période d’échanges, on a précisé que les volets « Éveil vocationnel » et l’engagement pour « JPIC » demeurent un engagement, bien qu’ils n’aient pas été mentionnés comme prioritaires dans l’Orientation de la Province. L’accent a été placé sur la démarche de reconfiguration.

L’assistance a formulé quelques suggestions et vœux, notamment de donner accès aux Actes des deux Chapitres provinciaux, en anglais et en français. Elle a aussi signifié l’importance de favoriser des moyens pour découvrir et mieux connaître les sœurs et leurs actions, des deux côtés de la frontière.

Conscientes des défis imposés par cette nouvelle reconfiguration, les participantes ont fait connaître leur espérance, leurs doutes et leur désir de voir et mieux comprendre les prochaines étapes. Rappelons qu’une rencontre similaire a été organisée à la Maison Accueil-Sagesse, à Ottawa, le 6 février dernier où étaient présentes Srs Linda Joseph et Suzanne Léger.

Rendez-vous incontournable

Ainsi commence cette aventure commune vers l’union de nos Provinces : avec Montfort, un pont à franchir; avec Marie-Louise, un rendez-vous sur l’autre rive. Là même où nous attend la Sagesse.

Photos reportage – Sr Madeleine Malette

Tags: »
Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
Au pays de l’Interculturalité
Obsèques de Jean Vanier
« On va continuer la route »
Un temps pour dire Merci et Aurevoir !
À la pointe de l'aurore...
RD Congo : Nouveau gouvernement de la Délégation pour la congrégation des Filles de la Sagesse
« Aimez sans frontières » suite
En solidarité avec les missions des Filles de la Sagesse
Des premiers pas sous le signe de l’ouverture
Pertinence de faire connaître la position des femmes en ce XXIe siècle
«AIMEZ SANS FRONTIÈRES»
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |