Dans la section :EN SOUVENIR

HOMMAGE et RECONNAISSANCE
Sr Pauline Bissonnette, fdls

Elle était la fille de feu Albert Bissonnette et feu Amanda Tanguay. Outre ses consoeurs Filles de la Sagesse, elle laisse dans le deuil ses soeurs : Sylvia (Deshaies), Florence (Coulombe), Lorraine (Trottier), ses frères : Camille (Yolande), André (Monique) ainsi que ses neveux et nièces. La messe des funérailles aura lieu en la chapelle de la Maison, à 10 h 30, le samedi 7 avril.
2018.Complexe funéraire Héritage 613.830.2305 www.heritagefh.ca

Prière auprès de Sr Pauline Bissonnette, Fille de la Sagesse

POUR PRIER AVEC NOUS, CLIQUER ICI POUR OUVRIR LE LIVRET


%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%

Éloge funéraire de S. Pauline Bissonnette

La vie de Pauline pourrait se comparer à une magnifique tapisserie aussi  éclatante d’un côté comme de l’autre.  Un mélange harmonieux de couleurs foncées intenses qui reflètent une nature sérieuse d’un côté et de l’autre, de couleurs vives laissant entrevoir son côté taquin, rieur, enjoué, presqu’enfantin.

L’aînée de 8 enfants,  Pauline a quitté le foyer pour suivre la voix de Celui qui tout doucement l’appelait à Lui.  Dans sa famille elle a apprit très tôt de sa mère surtout les valeurs chrétiennes de foi et de prière, du support familial, du travail bien fait et de l’entraide, et du sens de la responsabilité pour en nommer quelques-unes, qualités qui continueront tout au long de nourrir sa vie religieuse et professionnelle.  Pendant toutes ces années d’absence sa famille restera très importante pour elle, et Pauline n’a jamais cessé d’être là pour  eux  portant  les joies et les soucis de ses frères et sœurs par une écoute du cœur d’abord, mais surtout par la proximité de la prière.

Enseignante à l’élémentaire dans plusieurs communautés le long de la route 17, puis au pensionnat N.D. de Lourdes à Sturgeon Falls, son approche amicale à la fois douce et ferme lui a mérité d’être sincèrement aimée de ses élèves. Ses yeux bruns qui nous regardaient droit  sans broncher pouvaient faire flancher la plus brave d’entre  nous. Combien de collègues de travail à tous les niveaux ont fait l’éloge de cette femme. Partout elle a été appréciée et respectée pour sa compétence, mais surtout pour sa droiture, son authenticité et sa parole de vérité.   On ne lui faisait pas dire ce qu’elle ne voulait pas ou même changer d’idée,  ce qui  pouvait même paraître comme un soupçon d’entêtement. Elle est restée fidèle à elle-même par ses convictions que rien ne pouvait ébranler. Pauline s’est toujours montrée une femme harmonieuse dans tous les aspects de sa vie, ce qui  lui permettait de semer la joie autour d’elle, et qui d’entre nous oubliera sa voix claire  un peu chantante sur les bords, et son rire spontané, qu’elle essayait bien sûr de camoufler, ce qui la rendait tellement attachante.

C’est  la communauté qui surtout a profité de ses forces et de la richesse de sa personne, lieu où elle a généreusement servi en tant que supérieure locale, en formation première, conseillère et plus tard comme supérieure provinciale.  À travers ces divers services nous avons pu percevoir son amour vrai de la Congrégation et des sœurs. En plus on pourrait affirmer qu’elle n’a pas agit ni retenu quoi que ce soit en sa faveur, et que c’était presqu’évident qu’on ne pouvait dépister l’ombre d’une arrière pensée. Une femme humble qui n’a pas cherché à se faire voir,  mais qui malgré elle ne pouvait passer inaperçue. En somme une femme  de cœur qui a laissé sa marque.

Une vie de foi ne se forge pas à l’eau de rose, mais quand celle-ci atteint  pareille maturité, on peut  deviner que dans cette âme paisible douée d’une nature forte, le vent du doute s’est sûrement levé à quelques reprises, mais c’est dans la confiance qu’elle a fait face à ses luttes intérieures. Connaissant sa fidélité, Pauline a dû s’accrocher encore davantage à l’Amour de sa vie, cette Sagesse qui la soutenait pendant ces traversées difficiles.  Un jour séduite par cet Amour, elle y est restée fidèle et en retour la Sagesse a dû Elle aussi, être assez charmée  par cette œuvre qu’Elle a si bien réussi.

Arrivée à la fin, il ne lui restait qu’une chose, celle de la louange incessante pour « la beauté et la bonté du Dieu tout-puissant » comme elle affirmait le soir précédant son départ.  Il lui restait les chants à Marie. Il lui restait l’éclat des yeux,  le sourire candide et transparent, la main tendue pour exprimer sa gratitude. Mourir ainsi n’est-ce-pas signe de sainteté? « Je proclamerai ton nom par toute la terre » dirait le psalmiste.

Oui Pauline, tu es cette femme que Dieu a créée et dans ta transparence, c’est la même que  nous avons côtoyée. Ton passage sur la terre, a été fructueux et aujourd’hui « assise tout près de Marie » qui a guidé tes pas, tu peux continuer de chanter « Et que l’on pense à Dieu, lorsque j’aurai passé. » C’est l’inspiration  que tu nous laisses à nous tes sœurs qui t’aiment.  Chante maintenant et danse pour la joie de ton Seigneur.

  Par Bernadette Paquette fdls.

Autreas articles: EN SOUVENIR
HOMMAGE et RECONNAISSANCE
Sr Pauline Bissonnette, fdls
HOMMAGE et RECONNAISSANCE
Sr Claire Massé, Fille de la Sagesse
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Suzanne Veilleux, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Françoise Pinard, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Gisèle Quesnel, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rolande St-Jules, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rita Lafrenière, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Mathe Lamarche, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Gisèle Lambert, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Reina Deschamps,fdls
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |