Dans la section :EN SOUVENIR

SOEUR MADELEINE TURCOT, FdlS

Madeleine, que nous prénommions affectueusement Mado,
était une personne avec qui il faisait bon vivre. 
Elle fut une compagne très appréciée
et une missionnaire remarquable.

Très fraternelle, Madeleine était de compagnie facile et agréable.  Elle aimait faire plaisir et était reconnaissante pour les attentions qu’on lui manifestait.  Son sourire traduisait une bienveillance naturelle.  Madeleine était prête à mettre la main à la pâte en tout temps.  Confiante en ses capacités, elle était expéditive et exécutait,  en un tour de main, un bon plat qui faisait les délices de tout le monde.  Madeleine aimait faire plaisir.  De nature calme et sereine, elle manifestait beaucoup de souplesse pour répondre aux besoins de la mission.  Devant les imprévus de toutes sortes, elle n’était jamais décontenancée et conservait facilement le sourire.  Elle allait droit son chemin sans se préoccuper des qu’en dira-t-on.   Madeleine aimait bien lire le journal La Presse.  Elle s’attardait aux caricatures et elle nous fascinait par la profondeur de leur compréhension et la finesse de son analyse. 

CLIQUEZ POUR OUVRIR LE FLIP PDF

En ce qui concerne sa mission, Madeleine a d’abord travaillé comme cuisinière pendant de nombreuses années.  Par la suite, elle a œuvré en Papouasie Nouvelle-Guinée durant 24 années y donnant le meilleur d’elle-même.  Elle y a d’abord enseigné aux jeunes du primaire.  Puis, elle s’est vouée  à l’éducation des adultes.

Elle a accompagné les papous qui prenaient des cours par correspondance.  Ensuite, elle s’est consacrée à l’éducation des jeunes filles et des femmes, leur communiquant les bases du savoir domestique.  L’enseignement était aussi une occasion de transmettre la Parole de Dieu.  Elle fut une missionnaire exemplaire totalement dévouée à ses chers papous.

 De retour au pays, Madeleine  a repris du service  auprès de ses compagnes en leur partageant ses nombreux talents, celui de cordon bleu entre autres.  Elle s’est  aussi dépensée auprès des démunis et des immigrants en participant à la mission de la communauté et en œuvrant à la Saint-Vincent-de-Paul.  Elle a fait preuve de patience et de compassion envers les nécessiteux qui étaient parfois tenaces et revendicateurs.  Une parole d’évangile résume bien la vie joyeuse et donnée de cette femme au  grand cœur : « … ce que vous avez fait à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait. »  Mt 25, 40.

Madeleine aimait sa famille, ses compagnes et les personnes qu’elle côtoyait.  Très fraternelle, elle faisait preuve d’un grand respect.  Elle accueillait chaque personne avec tact et délicatesse.  Elle était sereine, élégante et bienveillante.  Vive reconnaissance, Madeleine, pour ce que tu as été pour chacun et chacune de nous.  Adieu, chère Fille de la Sagesse.  

Éloge : Céline St-Pierre, fdls         -   Prière : Jeannelle Daigle, fdls      -   PPS :  Denise Renaud, fdls

Autreas articles: EN SOUVENIR
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Suzanne Veilleux, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Françoise Pinard, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Gisèle Quesnel, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rolande St-Jules, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rita Lafrenière, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Mathe Lamarche, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Gisèle Lambert, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Reina Deschamps,fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Bertha Tanguay,fdls
AUREVOIR SOEUR MARCELLE !
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |