Dans la section :A VOUS LA PAROLE

LA CHAIR DES AUTRES...



Migrants et réfugiés crient leur détresse en se bousculant à nos frontières...
Des chefs politiques se disputent la course au pouvoir au Canada
et aux États-Unis...

Le Pape François proclame la joie de l’Évangile et l’année de la miséricorde;
Il fait le pont en foulant le sol cubain et américain...
La visite pastorale du Conseil général vient de se terminer :
une invitation est lancée 
à «donner chair» à la Sagesse libératrice...
Une période de consultation débute pour les FDLS du Canada...
Le Conseil de Congrégation se penchera bientôt
sur la reconfiguration de ses entités...

Tourbillon d’événements disparates? Simples coïncidence? Ou appels de la Sagesse?

Bien qu’inégales, toutes ces réalités ont une portée insoupçonnée! Toutes nous interpellent et viennent secouer nos zones de confort, nos murs bien capitonnés... Et heureusement! Ces voix dérangent : elles nous placent devant des choix à faire, des valeurs à vivre au quotidien, «la Sagesse libératrice» à découvrir et à révéler... Elles donnent la chance à l’amour de Dieu de se manifester! Comment? D’abord, à même nos relations les plus proches, mais aussi dans nos relations avec l’étranger, dans des gestes collectifs et communautaires.

Avec le Chapitre provincial 2012, toutes, nous nous sommes engagées «à nous laisser instruire par notre milieu, à accueillir la différence en toute personne, à risquer des expériences de réciprocité». Nous avons aussi déclaré que «d’hospitalité offerte à l’étranger témoigne de l’accueil inconditionnel de la Sagesse, source de libération et de vie».

C’est pourquoi, dans le cadre du Tricentenaire du décès de Montfort et en lien avec l’invitation des trois Supérieurs généraux à poser un geste en faveur des démuni-e-s, devant le drame humain qu’est le déplacement massif de centaines de milliers, voire des millions de réfugié-e-s, en lien avec l’orientation des Chapitres général et provincial, le Conseil provincial veut, avec toute la Province du Canada, «emprunter la voie de l’interculturalité» et «ouvrir à Jésus Christ» en parrainant une famille de réfugiés.

Il invite donc chaque Fille de la Sagesse à entrer dans un mouvement d’accueil inconditionnel « de ces personnes qui fuient des conditions de vie inhumaines». Comme Montfort et Marie-Louise, nous voulons encore aujourd’hui prolonger les gestes de compassion, d’ouverture et d’inclusion Qu’ils ont exercés par amour pour Dieu et pour l’humanité. «J’étais étrangers», dit Jésus, «et vous m’avez accueilli». Est-il possible de laisser plus longtemps nos frères et sœurs mourir à la porte de nos pays, de nos maisons, de notre cœur? La chair des autres... c’est aussi notre chair, chair du Christ, chair de Dieu!

«It is within my power either to serve God or not to serve him. Serving him I add to my own good and the good of the whole world. Not serving him, I forfeit my own good and deprive the world of that good, which was in my power to create». (Leo Tolstoy)

Unie à vous dans cet accueil de l’étranger,

Linda Joseph, fdls
Responsable provinciale

Source:  Bulletin ÉCHO echo  Écho … (été-automne 2015 )

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |