Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Témoignage des Filles de la Sagesse par Sr Bénigna Lord

à  l’occasion des célébrations du 50e anniversaire
de la fondation de la Maison-Mère des Sœurs de la Providence
Sr Bénigna Lord, fdls, 17 ans de vie à Salaberry

À la Maison Mère des Sœurs de la Providence, en ce 1er avril 1992, entrée des marchandises,  arrive une grande vanne du “Clan Panneton”. Ce n’est pourtant pas un “poisson d’avril” ! Ce sont les Filles de la Sagesse  qui déménagent ici en provenance de la rue Côte-St-Antoine...
Déménager... pourquoi?

 VOIR PHOTOS 1992

Comme plusieurs Communautés, nous avons eu la visite des Agents de la sécurité civile pour une évaluation de notre résidence de Côte St-Antoine. Cette résidence accueillait depuis quelques années nos Sœurs aînées autonomes et nos Sœurs de passage à Montréal. En plus, un étage entier était consacré à une École de musique pour les enfants. Sr Marie-Jeanne Pinet, fdls, en était la fondatrice.

La liste des aménagements exigés par les agents de sécurité sociale était longue...
Cela mit en marche un discernement sérieux de la part du Conseil provincial. Construirons-nous un jour pour  loger nos  Sœurs semi-autonomes et nos sœurs malades ? Notre maison de repos à Nicolet était de plus en plus occupée aussi… Le Conseil s’oriente déjà vers l’idée d’un regroupement avec une autre Congrégation qui pourrait nous accueillir. N’y aurait-il pas en ce choix un témoignage d’Évangile et une solidarité avec les communautés d’ici ?

En une première étape, malgré le deuil que cela occasionnait, le Conseil provincial décida de mettre la maison de Côte St-Antoine en vente. Mais il fallait trouver où loger nos Sœurs …

Vers les années 1962 et suivantes, nos Sœurs junioristes avaient été admises à Salaberry pour obtenir leurs qualifications pour l’enseignement, et deux d’entr’elles faisaient leurs cours d’infirmières à l’hôpital du Sacré-Cœur... Un minibus les ramenait à notre maison, rue Wilderton, chaque fin de semaine.

Les Sœurs de la Providence étaient donc bien connues ... les expériences antérieures avaient été si positives que le Conseil provincial n’hésita pas à s’adresser, de nouveau, à la Providence pour héberger 15 de nos Sœurs aînées. Sr Germaine Charette qui venait de quitter Val d’Or, fut la première Responsable de ce groupe jusqu’en 1995. À l’arrivée de nos Sœurs au 6eD, Sr Thérèse Carrier, sp, avait déposé une statue de Notre-Dame de la Sagesse bien à l’honneur dans la salle communautaire. Cette délicatesse est encore bien vivante dans l’esprit et le cœur de Sr Jeannine Fleurent. Celle-ci, est la seule du groupe initial qui demeure encore ici. Trois sont parties à notre Maison d’Ottawa et les 11 autres ont été rappelées par le Seigneur …

En octobre 1992, ce fut l’arrivée d’un deuxième groupe de 25 Filles  de la Sagesse ... Celles-ci venaient de Dorval et  furent  accueillies ici, au 4eC. Sr Denise Beauvais, qui est encore dans la maison, demeura leur Responsable jusqu’en 2003.

Après 11 années, les deux Communautés voient leur nombre diminuer. Plusieurs ont rejoint l’infirmerie ou le Ciel... Le changement de situation demande un nouvel aménagement. Il nous est proposé un déménagement au 9eA pour 28 Sœurs. Quel branle-bas que ce transfert ! Chacune cependant y découvre des points avantageux. Cette situation ne sera pas de longue durée. En 2006, on nous annonce des rénovations pour toute l’aile A. Il faut encore déménager... Quelques-unes iront au 4eB, d’autres au 2eC ou à Ottawa jusqu’au retour de la vie plus stable. Ces deux petits groupes seront finalement invités à aménager au 3eC.

En novembre 2011, un troisième groupe Sagesse arrive ici en provenance de la rue Wilderton, Montréal. Sr Elaine Renaud, déjà responsable à la communauté de Wilderton, accepte de prendre la responsabilité de tout le groupe au Carrefour Providence.

Présentement, nous sommes 30 Filles de la Sagesse bénéficiaires du généreux accueil des Sœurs de la Providence. La Maison Mère a vraiment incarné la divine Providence pour nous depuis 21 ans. Que nous soyons au Carrefour ou au Pavillon, nos vivons une fraternité harmonieuse et enrichissante avec la grande famille... Chaque jour, pendant des années, les Filles de la Sagesse ont prié les litanies de la Providence tel que proposées par leur Fondateur, Saint Louis-Marie de Montfort. Nous constatons que nous sommes exaucées ! Nous associons maintenant certains extraits de ces litanies à nos Sœurs de la Providence ! Providence de Dieu : «Digne objet de l’amour de Dieu et des hommes»... «qui gouvernez tout avec poids, nombre et mesure»... «Digne dispensatrice des grâces»... «Trésor caché dans un champ où tout le monde passe»... «Notre secours dans nos besoins» ...

Chères Soeurs de la Providence, vous vous reconnaissez sûrement en ces quelques versets de litanies ! C’est pour vous, “Providences vivantes”, que nous chantons : «Providence de Dieu, je crois en vous. J’espère en vous, je vous aime de tout mon cœur, je vous remercie de tout.»

Au nom des Filles de la Sagesse qui résident ici,
Sr Bénigna Lord, fdls, 17 ans de vie à Salaberry
Juin-2013

Photos par Madeleine Malette ( 1992 )

UN ANNIVERSAIRE CÉLÉBRÉ EN GRAND

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |