Dans la section :EN SOUVENIR

Témoignage de Sr Alice Chartrand,
Fille de la Sagesse

Avant de nous quitter, Sr Alice Chartrand, fdls, avait rédigé sous le titre :
«Ce qu’a fait la Sagesse en moi et pour moi», son histoire de vie. Ce texte a été lu, en guise d’hommage, lors des ses funérailles le jeudi 3 janvier à 10h30  à  Maison Accueil Sagesse à Ottawa. 
Sr Linda Joseph, provinciale, propose que ce texte soit publié.

CE QU'À FAIT LA SAGESSE POUR MOI ET EN MOI.

je suis née à Cache Bay, Ontario, le 26 janvier 1933, de parents bien chrétiens, Alfred  Chartrand et Rose Anna Levac.  Je suis l’aînée d’une famille de 7 enfants. J’ai eu 5 frères avant d’avoir une petite soeur, j’avais alors 17 ans.  Mon père était cultivateur.  Mon village natal ne comprenait qu’environ 300 familles. J’ai été baptisée à la paroisse Ste Thérèse d’Avila.

J’ai fait mon école primaire à l’École de Springer Township à Sturgeon Falls. J’ai terminé ma 8e année à l’âge de 11 ans et suis demeurée à la maison pour aider ma mère jusqu’à l’âge de 17 ans.  J’aimais beaucoup prier.  En face de chez-moi, il y avait une grotte de Lourdes. Chaque jour, j’allais réciter le chapelet avec mon petit frère.

J’ai entendu l’appel à la vie religieuse, à l’âge de 14 ans, alors que j’assistais à la messe de minuit dans ma paroisse.  Le Curé Conrad Daigle a dit dans son homélie que si Jésus était venu sur la terre durant la nuit de Noël, c’est parce qu’IL AVAIT PENSÉ AUX AUTRES. Cette phrase m’a rejointe au plus profond de moi-même et j’ai eu au-dedans de moi, la certitude profonde que Jésus m’appelait à faire comme lui...penser aux autres...et je n’ai jamais cherché d’autres voies.

À 17 ans, je suis partie travailler à l’hôpital Brébeuf, où j’ai connu les Filles de la Sagesse.  C’est vraiment là que ma vocation a pris racine.  Une Soeur m’a donné un Traité de la Vraie Dévotion, que j’ai lu avec beaucoup d’intérêt.  C’est à ce moment-là que j’ai décidé d’entrer à cause de la dévotion à Marie...et aussi je trouvais les religieuses très dévouées au service des malades... rien ne les arrêtait. Puis elles étaient joyeuses au travail, vraiment cette vie m’attirait.  Sr. Jeanne d’Arc d’Amours m’a vraiment aidée à me confirmer dans ma décision.

J’avais 20 ans quand je suis partie, le 31 janvier 1953.  Avec mes parents, Sr Jeanne d’arc est venue me conduire au train.  Puis par la suite, elle s’est occupée de consoler mes parents qui avaient beaucoup de chagrin de me voir partir “pour toujours”, car en ce temps-là, on ne revenait plus dans la famille, même pas pour le décès de ses parents.

Au Noviciat, je me suis beaucoup ennuyée, mais je n’ai jamais eu l’idée de retourner chez moi car cette certitude profonde, goûtée à l’âge de 14 ans, a été pour moi une force, une grâce pour toute ma vie.  Je n’ai jamais douté de ma vocation.

À l’occasion de mon Jubilé d’Or, je retrace les bénédictions de ma vie religieuse.  

Pour lire la suite, télécharger le fichier PDF

Une photo d'Archives     Maison Accueil Sagesse

Autreas articles: EN SOUVENIR
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Suzanne Veilleux, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Françoise Pinard, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Gisèle Quesnel, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rolande St-Jules, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Rita Lafrenière, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Mathe Lamarche, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Soeur Gisèle Lambert, fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Reina Deschamps,fdls
HOMMAGE ET RECONNAISSANCE
Sr Bertha Tanguay,fdls
AUREVOIR SOEUR MARCELLE !
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |