Dans la section :TEXTES DE SAGESSE

LA DANSE DE LA SAGESSE

Rencontre des Ami-e-s de la Sagesse, secteur Québec
Lucille Deschênes, fdls

La Sagesse danse parmi les êtres humains et invite ceux-ci et celles-ci à danser avec Elle !

Qu’est-ce à dire sinon qu’Elle est mobile, qu’Elle rejoint tout le monde par son amour, qu’Elle invite à agir de même surtout auprès de ceux et celles qui ont davantage besoin de présence. Sans doute a-t-elle inspiré «Tamalou» !

En ce beau dimanche du 21 octobre 2012, les Ami-e-s de la Sagesse, secteur Québec, se sont retrouvé-e-s pour se raconter les différents pas de danse que la Sagesse interprète avec le groupe, Ami-e-s et Sœurs engagées avec ceux-ci.

Au programme :

• Trois Ami-e-s de la Sagesse, René Poirier, Suzanne Goudreault et Jean Brodeur nous ont raconté dans quelle farandole la Sagesse a entraîné Marie-Louise, Montfort et les premiers Ami-e-s de la Sagesse .

•  Une Fille de la Sagesse, Doris Rodier, nous a fait part des pas surprenants qu’elle a réalisés sur les traces de la Sagesse et des Fondateurs …


À la suite de cette expérience enlevante, le Site Sagesse est heureux de partager aux Internautes les interventions des trois Ami-e-s : René, Suzanne et Jean et celle de Doris Rodier, Fille de la Sagesse. Bonne lecture !

Voir Album-Photos

Un témoin pour notre temps : Marie-Louise Trichet
René Poirier, Ami de la Sagesse

 Marie-Louise Trichet, première Fille de la Sagesse et fondatrice avec St Louis-Marie de Montfort de la Congrégation des Filles de la Sagesse, est née à Poitiers en France, le 7 mai 1684. Montfort lui donnera le nom de Marie-Louise de Jésus en lui remettant l’habit de la Congrégation.

Pourrait-on croire qu’une femme, née il y a plus de 325 ans, ait encore quelque chose à nous dire aujourd’hui ?

Pourrait-on croire que, religieuse et cofondatrice de Congrégation, elle puisse constituer une référence non seulement pour les Filles de la Sagesse d’aujourd’hui, mais aussi pour les hommes et les femmes de notre temps ?

Et pourtant, ouvrons le livre de sa vie …

[...] Voici un témoignage que Mgr de Champflour, évêque de La Rochelle, a fait sur Marie-Louise en 1715 :

«Une femme d’un jugement solide et d’un sens droit, qui joignait beaucoup d’esprit, le talent très rare de savoir en faire usage sans chercher à le faire paraître »
 
On peut dire que les bases de son édifice spirituel ont été posées sur les trois piliers de la pauvreté, de l’obéissance et de l’humilité.

La réponse donnée, en sa personne et en ses œuvres, résume toute la vie de Marie-Louise de Jésus.  Il suffit de  se rappeler une parole, et d’en méditer le contenu : « Si j’étais étoffe, je me donnerais aux pauvres!».

Pour lire la conférence : télécharger le PDF

 

QUI EST DONC MONTFORT ?
Suzanne Goudreault, Amie de la Sagesse, secteur Québec 

Montfort est un saint qui n’a pas été martyrisé, la tête tranchée ou immolé par le feu.  Mais il a expérimenté son propre sport extrême, croyez-moi! Il vivra un dépouillement extrême …  La croix qu’il s’est imposée, a été d’être pauvre, de vivre comme les pauvres : mendier sa nourriture souvent infecte, parcourir le pays à pied en toute saison, dormir dans les hôpitaux, être incompris par le clergé, humilié, rejeté par certaines classes tant sociale qu’ecclésiale, tout comme le Christ.  Il s’est identifié très jeune au Christ, dépouillé par amour de l’humanité.  Il s’est aussi abandonné à la Providence tout au long de sa vie.  Ce détachement total lui permettra de se donner sans mesure.  Il proclame haut et fort la Sagesse comme l’Amour fou de Dieu pour l’humanité et Marie comme le chemin conduisant à cette Sagesse.

[...]  En terminant …  Montfort, est-il un saint parfait?  S’il l’était, serait-il alors humain?  Quelle faute Montfort pourrait-il avoir commis?  Son refus d’accepter ce que les autres voulaient lui donner avec cœur, en serait-elle une? Ne brisait-il pas ainsi la relation?  Dans son désir de s’approcher du Christ, n’a-t-il pas oublié parfois que le Christ était aussi en eux?  Enfin, s’est-il vraiment aimé lui-même?

Chose certaine, Montfort est unique devant Dieu comme chacun/e de nous est unique devant Dieu.
             

 Pour lire la conférence : télécharger le PDF

Page suivante : Interventions de Jean Brodeur, Ami de la sagesse et de Doris Rodier, Fille de la Sagesse. Bonne lecture !


Album-Photos : Madeleine Malette, fdls
PPT : Lise Mascitelli, adls

Autreas articles: TEXTES DE SAGESSE
VOEUX DE PÂQUES
« POURQUOI RESTEZ-VOUS LÀ? »
CONVERTIS-TOI !
ENFANT DE LUMIÈRE
SPIRITUALITÉ AUTOCHTONE - SPIRITUALITÉ SAGESSE
NOËL C'EST L'AMOUR !
POUR UN NOËL DE JOIE !
MISERICORDIA ET MISERA
HOMÉLIE – 2 SEPTEMBRE 2016
TRICENTENAIRE DU DÉCÈS DE MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |