Dans la section :TEXTES DE SAGESSE

Un témoignage qui résonne particulièrement dans l’Année de la foi.

Le père Emmanuel Guil, de la congrégation des missionnaires Montfortains, est décédé le 13 octobre. Il vivait en communauté à Montfort-sur-Meu depuis 1985, témoignant ces dernières années de son expérience de missionnaire auprès des jeunes novices de la congrégation. Il y a quelques semaines, le père Guil avait écrit un texte destiné à être envoyé à toutes ses connaissances, après son décès. Un témoignage qui résonne particulièrement dans l’Année de la foi.

« A toi qui apprends mon retour à Dieu... »
(« retour » car je viens de Dieu et je retourne à Dieu)

Comme les fleurs, nous nous épanouissons sur cette terre  magnifique,
Nous produisons des fruits et le Dieu d’Amour recueille la plante
pour le Jardin du Ciel.

Je viens d’entrer clans la plénitude de la Lumière.
J’ai été accueilli par la Vierge Marie, Reine des Cœurs.
Et je suis tombé dans les bras de Dieu, bras d’Amour et de Miséricorde.

à lire : Disparition d'un Père Montfortain

« O mon Dieu, Trinité que j’adore...
Père, Fils, Esprit Saint,
Je te rends grâce pour ma famille.
J’ai toujours beaucoup aimé mes racines
et le lieu de mes racines.
Je te rends grâce pour ma vocation montfortaine.
J’ai aimé cette spiritualité et j’ai essayé de l’approfondir.
Je te rends grâce pour les missions paroissiales
et les retraites que j’ai eu la joie de donner.
J’ai aimé la prédication et le « porte à porte ».
Je te rends grâce pour les amis
que Tu as mis sur mon chemin.
J’intercéderai pour eux.
Je te rends grâce pour les conseillers
que j’ai eu la joie de rencontrer,
Marthe Robin, le Père Lombardi,
le Père Jean-Baptiste le Bideau...

Je te prie
Pour que, parmi les novices d’aujourd’hui et de demain,
il y ait de véritables mystiques, des hommes qui vivent
vraiment de Dieu et avec Dieu. 
 
À regarder : mywisdomtv : Communauté de la Maison Natale

Je demande pardon à toutes les personnes que j’ai pu offenser.
Je dis mon affection à tous ceux qui sont reliés à moi
d’une façon ou d’une autre.
Je continuerai de les aimer.

Je rends grâce pour tout ce qu’il m’a été donne de vivre depuis 1926.

D’une manière invisible je te suis présent,
à toi qui me lis en ce moment,
c’est une réalité spirituelle.
Aussi, parle-moi, écoute-moi,
je t’accompagne sur ton chemin.
Je t’aime ! Je vous aime !
Je vous embrasse de tout cœur.

P.S. Je signe dans ma foi en Jésus,
Dieu fait homme par Marie pour nous sauver.

P. E. Guil, s.m.m., Totus tuus
Magnificat anima mea Dominum

Autreas articles: TEXTES DE SAGESSE
VOEUX DE PÂQUES
« POURQUOI RESTEZ-VOUS LÀ? »
CONVERTIS-TOI !
ENFANT DE LUMIÈRE
SPIRITUALITÉ AUTOCHTONE - SPIRITUALITÉ SAGESSE
NOËL C'EST L'AMOUR !
POUR UN NOËL DE JOIE !
MISERICORDIA ET MISERA
HOMÉLIE – 2 SEPTEMBRE 2016
TRICENTENAIRE DU DÉCÈS DE MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |