Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Semaine consacrée à la Femme

À quel credo m’accrocher, en cette semaine consacrée à la Femme, pour ne pas étouffer alors que des reportages nous remettent face aux horreurs qu’on lui fait subir à travers le monde ?

Le mépris dont on l’entoure, les atrocités dont on l’accable, l’esclavage auquel on la soumet souvent sous couvert de religion, le vol qui est fait de sa liberté, de son autonomie, de sa dignité, me touchent profondément dans ma propre dignité.

Parfois je me dis que nous nous plaignons à bon compte en Amérique du Nord sur le sort qui est fait à la femme. Je viens d’écouter et lire le reportage sur Cyberpresse …  En solidarité avec toutes ces femmes, mes sœurs africaines, je crie à l’injustice ; je réclame de tout mon être, pour tous les africains, et particulièrement pour la femme, de retrouver la paix et le respect.

Par ailleurs, je me dis que ce n’est pas en renonçant aux petits gains que nous avons pu faire ici que je vais libérer mes sœurs africaines. Je crois que mon credo comporte un mouvement de solidarité avec toutes les femmes du monde pour qu’un jour l’être humain soit respecté quel que soit son sexe, sa culture ou son statut social. Ma foi ne me libère pas de la souffrance mais elle me provoque à ne rien négliger pour nourrir la solidarité, dans l’espérance de meilleurs lendemains.

 

Vers deux femmes, je me tourne spécialement en toute confiance, en cette semaine consacrée à la Femme.

 

Marie-Louise Trichet, ma co-fondatrice, femme engagée s’il en est une ! Femme de discernement, femme libre, forte et douce, de grand respect pour tout ce qui est vivant ! Femme audacieuse, circonspecte et inventive. Visitée par de douloureuses épreuves, elle conserve une grande lucidité et confiance pour poursuivre sa quête de justice dans la dignité et la simplicité. Une grande femme qui a été solidaire des humains de son temps.

 

Marie de Nazareth, Mère de Jésus, Mère de Dieu, la toute sainte qui s’ignore pour ainsi dire  mais qui est pourtant consciente et émerveillée de l’amour incroyable de son Dieu. Femme libre qui a su braver le qu’en-dira-t’on, qui a su poser les questions pertinentes, qui a suivi son Fils jusque dans l’humiliation totale et qui, dans une solidarité et une liberté souveraines, le remet aux mains du Père par amour pour l’humanité … 

À ces deux FEMMES, je confie mon credo pour que dans la tourmente, il ne défaille pas. Pour que la Femme de par le monde  soit rendue à sa grandeur, à  sa beauté et à sa liberté. Pour que son partenaire masculin accueille la grâce de la déférence et de l’émerveillement devant cet être qui doit avec lui, participer au miracle de la VIE, en toute égalité, solidarité et complémentarité.

Lucille

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |