Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Pour l’amour d’un grand-père !

Geneviève Soucy, Amie de la Sagesse, a vécu dernièrement le décès de son grand-père Monsieur Jean-Paul Parizeau, papa de Louise Soucy Parizeau, Amie de la Sagesse, elle aussi. Geneviève aimait tendrement son grand-père, comme en témoigne le texte suivant :

Hommage à mon Grand-père Jean-Paul

C’est pour moi un honneur de rendre hommage aujourd’hui à mon grand-père Jean-Paul, un homme droit qui a aimé la vie. Il a été un modèle de plusieurs façons : bon travailleur, rapide et efficace, père présent à ses enfants, grand-père intéressé et fier de ses six petits-enfants et, selon les dires de ma grand-mère, mari exemplaire. Je rends hommage aujourd’hui à un homme qui a donné le meilleur de lui-même pour sa famille.

Mon grand-père était un homme de famille et de service.
Il est né dans une famille de 8 enfants et a donc appris très vite l’importance des valeurs familiales, du partage, de la solidarité, du respect des autres et de la débrouillardise. Il nous a transmis ces valeurs par ses paroles et ses actions. En effet, il aimait recevoir toute sa famille à table, discuter avec nous de nos emplois, de nos automobiles, de musique et de sport. Il était toujours prêt à venir nous chercher ou nous reconduire en voiture quand on lui demandait, à nous bricoler un jouet ou des meubles. Il pouvait fabriquer une table de ping-pong, une allée de bowling et des balançoires autant qu’une galerie ou un cabanon. Il était créatif et avait toujours d’ingénieuses idées pour concevoir du rangement ou adapter l’environnement selon les besoins. On peut dire qu’il était vraiment disponible pour nous.

 Mon grand-père était un mari exemplaire.
Il a grandi dans le quartier anciennement appelé Longue-Pointe à Montréal, où il a rencontré sa bien-aimée Yvette Lavoie, une amie de sa sœur Rita. Ils se fréquenteront plusieurs années, allant ensemble à la messe, au théâtre St-Denis, dans plusieurs soirées et soupers en famille. Ils s’épouseront en 1944 et ensemble, ils vivront 62 années de mariage. Il a aimé sa femme et l’a protégée toute sa vie. Encore une fois, tout un modèle de fidélité, de respect et d’amour pour nous.
Mon grand-père était un père et un grand-père présent. Les années de mariage seront marquées par la venue de 3 enfants, Léo, Gilles et Louise, et de 6 petits-enfants, qu’il a aimé sans mesure. Il a passé des heures et des heures à les bercer étant touts petits et plus âgés, il a fabriqué de multiples jeux pour les amuser et jouait avec eux. Il était toujours présent lors des anniversaires, activités, spectacles, événements de chacun et venait nous donner son mot d’encouragement. Les études avaient aussi une grande importance pour lui et il s’intéressait au cheminement de chacun. Pour ses enfants, il a travaillé dur afin offrir la possibilité de poursuivre des études de niveau supérieur. Il était fier de sa famille et cette fierté se manifestait à mon égard par un retentissant « Salut Doc » à mon arrivée chez lui.

Mon grand-père était un homme plein de tendresse.
On n’avait qu’à l’entendre parler de sa jeune sœur Jeanne D’arc, très malade, décédée à l’âge de 16 ans pour saisir toute la tendresse qui résidait dans le cœur de mon grand-père. Nous pouvions aussi le voir quand il parlait de ma grand-mère et quand il l’apercevait entrant dans sa chambre d’hôpital. À ce moment, un beau sourire illuminait son visage, le calme s’installait en lui et il ne pouvait s’empêcher de tenir la main de sa belle Yvette.

M
on grand-père était un homme espiègle.
Il aimait taquiner, jouer des tours et raconter les tours qu’il avait jouer, notamment à sa sœur Rita quand ils étaient enfants ou encore à nous ses petits-enfants. Mon grand-père n’encourageait aucunement les vulgarités et ne se serait jamais permis de rire de quelqu’un. Les mauvaises blagues étaient un manque de respect qu’il n’appuyait pas.

Mon grand-père était mélomane.
Il aimait la musique classique et les opéras. Il se faisait un plaisir de nous faire découvrir les différents compositeurs et de chanter les airs. Il aimait pianoter, jouant tout à l’oreille, sur demande de ses enfants et petits-enfants. Il avait même élaboré un système pour pouvoir écouter sa musique dans sa balançoire qui était au fond de la cour afin d’agrémenter nos baignades dans leur belle piscine.

Mon grand-père a aimé les oiseaux.
Il en a eu plusieurs, ses préférés étant les perruches. Il s’en est occupé avec soin et amour, comme s’il faisait eux aussi partie de la famille. Il aimait raconter les histoires de Cocotte qui prenait place sur sa branche de lunette pendant qu’il lisait sa Presse ou faisait ses mots croisés.

Mon grand-père était un bon travailleur.
Il a travaillé comme machiniste à l’ordonnance et était fier de ses réalisations. Il nous a expliqué et montré plusieurs fois ses outils et le fruit de son travail. Il aimait le travail bien fait, rapide et efficace. Inutile de dire qu’il ne lésinait pas sur les efforts!

Mon grand-père était un homme droit,
franc, curieux, ingénieux, généreux qui a toujours suivi ce qu’il croyait bon. Il y a encore 2 semaines, il mentionnait à quel point il avait fait une bonne vie, qu’il était fier de sa famille et de ses réalisations.

Laissez-moi terminer par une petite histoire…

Durant les pluies, un vieil homme creusait des trous.
« Que faite-vous là? » demanda son voisin. 
« Je plante des manguiers » répondit-il. 
« Croyez-vous manger un jour des mangues de ces arbres? »
« Non, je ne vivrai pas assez vieux pour ça, mais d’autres le feront.
L’autre jour, j’ai pensé que, toute ma vie, j’ai eu le plaisir de manger les fruits des manguiers plantés par d’autres.
C’est à mon tour de travailler pour les générations à venir ».

Merci à toi grand-papa de nous avoir transmis l’importance des valeurs familiales, le respect du sacrement du mariage et de la foi, la solidarité, l’humour, la tendresse et l’amour de la vie. Les souvenirs et les valeurs que tu nous as laissées à ton passage sont un héritage que nous tâcherons de faire fructifier. 

Ta petite fille, Geneviève

Hommage à ma Grand-mère Yvette : laissons parler Étienne

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |