Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

La beauté du chant contribue à célébrer la beauté de Dieu.

La beauté du chant contribue à célébrer la beauté de Dieu.
Hélène LeMay, fdls


Les Pastoureaux, une chorale de garçons de Waterloo, en Belgique, accompagnaient dimanche dernier (7 août 2011 ) une statue symbolique, celle de Notre-Dame de Messines, en Belgique. Une reproduction de cette statue, dans une forme transportable, fut confiée aux Pastoureaux pour la conduire à  sa nouvelle demeure de la paroisse de Messines, au Québec.

Les Filles de la Sagesse ont cessé de se rendre au lac Blue Sea de Messines pour jouir de la nature, mais les paroissiens ne les ont pas oubliées. Une invitation leur était faite pour se joindre aux parents et ami-e-s afin de participer à cette célébration eucharistique très spéciale.

C’est sur la première note lancée de façon exquise du Magnificat de Cimarosa que toutes les personnes se levèrent pour accueillir le célébrant, le père Luc Tardif, nouveau provincial des Oblats de Marie Immaculée, accompagné du curé, le père Gilbert Patry. Le chant de ces jeunes,  âgés de 8 à 45 ans, anima toute la célébration. Le répertoire varié comprenait Le Kyrie de De Pauw, le Gloire à Dieu de Victoria, l’Acclamation de Boyce, et le Sanctus de Fauré.

Parmi les intentions de la prière universelle, une spéciale fut lue par un petit chanteur : « Seigneur, que par le chant et la musique, les jeunes et les moins jeunes puissent découvrir un moyen privilégié contribuant à réconforter les autres et pour favoriser l’éclosion de valeurs spirituelles. » L’assemblée répondit : « Dieu très bon, écoute notre prière. »

La présentation des offrandes fut accompagnée par leur chant du Tantum Ergo de Fauré. Toute l’assemblée fut invitée à chanter Christ est venu à l’anamnèse. Un petit soliste s’avança pour lancer le Agnus Dei de Mozart; touchée, la foule ne put s’empêcher de l’applaudir, tandis que le célébrant laissait échapper : « Les anges sont parmi nous. » Durant l’action de grâces, notre prière fut baignée par le chant du Ubi Caritas de Duruflé. Finalement, le chant de sortie, le Sancta Maria, mater Dei de Mozart mit un terme à une célébration inoubliable.

Dans une réflexion sur les lectures liturgiques du jour, l’homélie souligna les différentes présences de Dieu : une première présence dans la beauté, la nature, les rencontres et les joies. Une seconde présence de Dieu se manifeste dans son invitation à ne pas avoir peur dans les moments de souffrance et de deuils. Enfin, comme troisième présence, c’est en imitation à Jésus qui se retire sur la montagne pour prier, que la présence de Dieu se manifeste dans la solitude.

Le chant des Pastoureaux fut lui-même lieu et occasion d’expérience de Dieu, autant pour les petits chantres que pour ceux qui les écoutaient. Le chant s’exprime par la voix, par le cœur et par la vie. Que de moments privilégiés que ceux vécus dans une célébration baignée par des textes occupant l’intelligence de la foi et des mélodies inspirées par l’Esprit-Saint!

À la sortie, une rencontre en rappela une vécue par le père de Montfort : l’épouse d’un des chanteurs, Véronique Krischer, s’identifia comme ayant étudié « chez les Filles de la Sagesse » à Bruxelles. Ce sera avec bonheur que nous continuerons de les entendre grâce à un CD de leurs chants. Un extrait peut être écouté sur leur site web : http://www.lespastoureaux.com/ .

Leurs concerts, comme celui donné à la basilique Notre-Dame d’Ottawa lundi soir, comporte d’avantage de chants folkloriques, classiques ou de leurs compositions. Depuis plus de 30 ans, cette chorale parcoure la planête. Ils ont donné plus de mille concerts en Belgique, en Europe et en Amérique du nord. Souhaitons-leur de continuer à nourrir les chercheurs de la beauté de Dieu.


Hélène LeMay fdls

Photos: Hélène LeMay fdls

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |