Dans la section :A VOUS LA PAROLE

... et quant à Soeur Suzanne !

LES RETROUVAILLES
Marie-Thérèse Lalanne

... Quant à sœur Suzanne :

- Quand je pense que Marie-Thérèse était si mince !
- À 15 ans, sœur Suzanne, c'est très facile de garder la ligne. Cinquante ans après, les lignes sont plutôt.... brisées, si on peut dire..., courbes et accidentées.

C'est qu'à la fin du spectacle, toute la flotte s'est abattue sur sœur Madeleine Suzanne, notre professeur titulaire de la quatrième secondaire. Encore un peu et on la portait en triomphe ! Elle est chaleureuse, affectueuse comme toujours et restée attachée à ses nombreuses élèves : elle n'a oublié ni les noms ni les visages. Quelle mémoire ! Quelle vitalité ! Elle se souvient même des «briques».

Les briques de la chapelle

C'est toute une histoire, les «briques» avec lesquelles la chapelle de Saint-Louis-Marie de Montfort a été construite. Autant que je me rappelle, les trois artisans de cette chapelle, la bonne mère Anne-Marie (la directrice), sœur Louis (professeur de dessin, peinture et décoration, certainement une diplômée des Beaux Arts) et Bernard (un excellent menuisier), qui venaient tous trois de France, ont dû être essoufflés économiquement à un moment donné de la construction. Ils ont conçu l'idée merveilleuse de se faire aider par les élèves. Nous sommes devenues participantes à la construction en achetant des «briques»…

Chaque «brique» coûtait 10 centimes de gourde. J'avais 7 à 8 ans. À l’époque, c’était une somme importante. Avec 10 centimes, on pouvait acheter au choix : un frutibar, 2 titos, 2 tablettes pistache, 2 frescos collés ou 10 gingembrettes. C'est ce que nous achetions pour le goûter, à la boutique qui se trouvait... tenez-vous bien, sur le trottoir, derrière le mur de l'école, à travers les barreaux de la grande barrière qui restait fermée toute la journée... Acheteur et vendeur ne se voyaient même pas... La confiance régnait.

Donc les mamans donnaient 10 centimes chaque matin pour le goûter de 9h30 et de 15 heures. Mais avant 9 heures, on nous passait la boîte en carton. «Qui veut être généreuse et offrir l'argent de son goûter pour acheter une brique pour notre chapelle?»  Alors, adieu tito, adieu gingembrettes ! Noblesse oblige, il faut terminer notre chapelle. Chaque matin, régulièrement, pendant des mois, le geste héroïque est posé, les 10 centimes sont versés dans la petite boîte !

Je me suis toujours sentie chez moi dans cette chapelle. Quand on est actionnaire d'un immeuble, payé sou après sou...  J'étais fière de ma chapelle, de la bâtisse qui me paraissait immense, le crucifix au fond, qui arrivait au ciel, la boiserie, d'une grande finesse, en acajou 3 tons, pareil à l'encadrement des gravures du Chemin de la Croix, le maitre autel, les bougeoirs, la Sainte-Table... Je les vois encore. Tout a été exécuté par Bernard, constamment à son établi.

Nous ne remercierons jamais assez ces femmes venues d'ailleurs, de France, du Québec, en mission, par générosité et pour l'amour de Dieu et de nous. Elles nous ont inculqué des valeurs certaines : dès le plus jeune âge, cet oubli de soi, pour aider notre communauté, notre prochain, par amour. Des valeurs qui demeurent.


Marie-Thérèse Lalanne

Extrait de l’article : 25 000 dollars à l’Institution du Sacré-Coeur en Haïti !

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
UNE QUESTION À LA FOI
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |