Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

Voici les nouvelles de Soeur Jocelyne Fallu, responsable de la province canadienne

Conseil de Congrégation 2011 
Dublin, le 17 mars 2011
Sr Jocelyne Fallu, fdls
Responsable de la province canadienne

Déjà une semaine de passée depuis mon atterrissage, le mercredi, 9 mars, à Dublin! Tellement de faits divers et intéressants pourraient être racontés de ces journées bien remplies. Je vous en donne quelques échos en ordre chronologique.

Dès le lendemain de mon arrivée, Sr Marie-Edwidge Augustin, Patricia Leahy (ma compagne de voyage qui sera interprète au CG), et moi-même avons fait une visite guidée de Dublin par autobus. Capitale de la République de l’Irlande, la ville est coupée en deux du nord au sud par la rivière Liffey. Comment ne pas penser au Canal Rideau qui sépare Ottawa d’ouest en est, d’autant plus que ces deux villes sont aussi le siège du parlement de leurs pays respectifs ? Les touristes que nous étions n’avions pas assez d’yeux pour tout voir ni d’oreilles pour tout entendre. Ce fut une première journée qui demeurera bien gravée dans ma mémoire.

Le vendredi, nous avons poursuivi notre voyage par autobus vers Galway tout à fait à l’ouest de l’île. Région, encore aujourd’hui, la plus pauvre de l’Irlande. C’est en effet de la ville de Cork que, pendant plusieurs décennies, des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants sont partis vers d’autres pays, particulièrement vers les États-Unis, le Canada et l’Australie. Ils espéraient y trouver une terre qui pourrait les nourrir. L’arrêt pour le repas du midi s’est fait à Connemara, à l’abbaye de Kylemore. Cet immeuble fut construit au 19e siècle comme résidence d’une famille bien nantie. Après la guerre de 1939-45, il fut remis à un groupe de moniales bénédictines originaires de la Belgique. Celles-ci ont ouvert leur monastère à l’éducation de jeunes filles. Situé dans une vallée pittoresque, ce lieu retiré dans la campagne est visité par de nombreux touristes et retraitants tout au long de l’année. Il est intéressant de noter que notre autobus était rempli de jeunes universitaires et/ou travailleurs qui profitaient d’une semaine de lecture ou de vacances pour visiter l’ile Émeraude. Les frontières ne semblent pas un obstacle pour eux qui sont originaires de tous les coins du globe : Australie, Mexique, Autriche, États-Unis, Hollande etc. !


Le samedi fut consacré à la lessive et aux entretiens avec les déléguées qui arrivaient chaque jour de plus en plus nombreuses.

Que dire de l’accueil de nos sœurs de la petite entité des 56 Filles de la Sagesse de Grande Bretagne et d’Irlande (GBI), sinon qu’il a été impeccable! Elles étaient partout : à l’aéroport, puis à la maison pour répondre à nos nombreuses questions et à nos divers besoins. Je peux en dire autant du personnel du Centre de retraite et de conférence où nous sommes pour le Conseil de Congrégation. Ce Centre  connu sous le beau nom d’Emmaüs est à quelques kilomètres de Dublin.

Dimanche, le 13 mars, fut une journée de pèlerinage à Glendalough, lieu sacré d’un monastère florissant du 7e au 16e siècle de notre ère. Aujourd’hui abandonné et en ruines, il attire des foules nombreuses de gens mystifiés par la beauté enchanteresse et la paix de ce lieu. Comme un article paraîtra sous peu sur notre site international à propos de cette journée de pèlerinage, je n’en dis pas plus, sinon qu’elle fut, je pense, la façon la plus favorable de commencer l’expérience du Conseil de Congrégation.

 

N'oubliez pas de cliquer sur les photos pour les agrandir !

 

 

Lundi matin, nous avons eu le rituel d’ouverture officielle du Conseil de Congrégation préparée par l’équipe de leadership de GBI, suivi de leur rapport d’entité. Le mot d’ouverture prononcé par notre Supérieure générale, Sr Louise Madore, fut un moment privilégié qu’il fut de bon vivre ensemble.
Dès l’après-midi, Dr Emma Simmonds, CJ ( Compagnie de Jésus ) nous a entretenues sur la théologie de la vie consacrée d’une manière fort intéressante et engageante.
 

Comment oublier mes premiers jours
à Dublin ?

Et l’expérience se continue ... Comme pour les disciples sur le chemin d’Emmaüs, Jésus nous donne de deviner sa présence dans le partage du pain et de la fraternité. Prions pour que nos yeux le reconnaissent sur la route et que nos cœurs brûlent de sa présence !

Je vous suis très unie vous toutes, mes Sœurs, par l’affection et la prière. Vous voulez bien marcher avec les membres du Conseil de Congrégation sur cette route bénie d’Emmaüs ? Merci !

Sr Jocelyne Fallu, fdls
Responsable de la province canadienne

Télécharger le fichier PDF

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |