Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Soeur Marie Simon-Pierre et sa guérison

Soeur Marie Simon-Pierre et sa guérison : "Un grand mystère pour moi" 

Soeur Marie Simon-Pierre, 49 ans, a confié que sa guérison de la maladie de Parkison, qui a ouvert la voie à la béatification de Jean-Paul II, demeurait un grand mystère pour elle, lundi devant la presse à l'archevêché d'Aix-en-Provence. AFP - Soeur Marie Simon-Pierre, 49 ans, a confié que sa guérison de la maladie de Parkison, qui a ouvert la voie à la béatification de Jean-Paul II, demeurait un grand mystère pour elle, lundi devant la presse à l'archevêché d'Aix-en-Provence.

"Pourquoi moi ? Cela reste un grand mystère. Il y a sans doute des gens, des enfants plus malades autour de moi. Je ne peux pas vous répondre. On est au service de la vie. Il y avait la prière de toutes mes Petites soeurs", a-t-elle déclaré devant une forêt de micros, appareils photo et caméras.

Soeur Marie Simon-Pierre, entrée à l'âge de 21 ans aux Petites soeurs des maternités catholiques, évoquait ainsi la neuvaine entreprise le 14 mai 2005 avec toute la communauté pour demander l'intercession de Jean-Paul II.

"J'ai encore toute ma famille, mes parents, mes frères et soeurs, mes neveux et nièces. Tout le monde était persuadé que j'étais guérie, ils étaient déjà très bouleversés à l'époque, maintenant ils sont très, très émus", a-t-elle dit.

Souriante mais très émue, la religieuse a raconté également qu'après sa guérison, survenue en juin 2005 deux mois après le décès de Jean-Paul II, son médecin avait pensé qu'elle avait doublé sa dose de médicaments.

"Le 7 juin, j'avais une consultation avec mon neurologue et quand je suis arrivée, en voyant ma façon de me mouvoir, il m'a demandé si j'avais doublé ma dose de dopamine. Je lui ai dit: +non, j'ai tout arrêté+", a-t-elle relaté.

"Il m'a dit: +attendez, je vais vous examiner+. Il y a donc eu un examen où il n'a retrouvé aucun signe (de la maladie, NDLR). Il a dit: +il faut que je vous revoie dans deux mois+. Ensuite il m'a donné un nouveau rendez-vous pour dans six mois pour être tout à faire sûr".

"Pour moi, c'était une nouvelle naissance, j'ai l'impression de revivre", a conclu Soeur Marie Simon-Pierre.

Le pape Benoît XVI a décidé la semaine dernière de béatifier le 1er mai son très populaire prédécesseur Jean Paul II. La congrégation pour la Cause des saints avait reconnu à l'unanimité comme "miraculeuse" la guérison de Soeur Marie Simon-Pierre, de la maladie de Parkinson.

Source

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |