Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

HAÏTI : Nouvelles des Filles de la Sagesse et de la famille montfortaine #1

Lire les commentaires dans le BLOG de la Sagesse ...
et ajouter les vôtres ... Cliquez ici :
Blog de la Sagesse


 Nouvelles 18 janvier en provenance de France :

Srs Madeleine Cadour, supérieure des FDLS France  et Sr Isabelle et les frères Yvan et Jean ont été interviewés par les reporteurs de TF1. Vous pouvez visionner le reportage en cliquant ici 

 Des nouvelles de Gerda, Amie de la Sagesse ( 17 janvier )

Nous venons de vivre des moments d'horreur qui nous donnent un gout amer de fin du monde. C'est un vrai cauchemar ! Nous dormons dans les rues par craintes d'êtres ensevelis sous les chutes de murs : la terre tremble encore même si c'est moins fort que mardi... mon lieu de travail a été détruit des proches et des amis sont tombés. En catastrophe nous les enterrons.
Nous partageons le peu que nous avons et nous prions. Nous n'osons plus pleurer.
Nous continuons à espérer au-delà de toute espérance. Le Dieu de Sagesse nous accompagne car le soleil se lève chaque matin et le soir, la nuit est étoilée. Tout cela nous invite à rendre grâce à Dieu au-delà de nos tristesses, de nos peurs et de nos faiblesses.
Merci de rester. Merci de rester en communion avec nous, vos prières nous apportent de la force... nous n'avons pas encore finis de compter nos morts...  cliquer ici


Janvier 17, Berthe Vennes écrit :

Un bien grand merci pour cette belle célébration, cette belle prière en faveur du peuple haitien.
Nous sommes vraiment dans le deuil. Le recours à Dieu et à Notre Dame du Perpétuel Secours et aussi notre amour pour le peuple haitien sont nos seuls armes précieux en ce moment. Nous passerons au travers et UN JOUR tout deviendra beau.
Au nom de mes compagnes, anciennes missionnaires en Haïti : Rachel Garon, Suzanne Veilleux, Rita Lemire je vous exprime  notre grande reconnaissance,
 
Berthe Vennes, fdls, ancienne missionnaire en Haïti

PROFONDES SYMPATHIES À NOS SŒURS HAÏTIENNES
Les Filles de la Sagesse, province canadienne, offrent de profondes sympathies à leurs Sœurs haïtiennes si lourdement éprouvées. La perte de trois sœurs (plus trois sous les décombres), la perte d’un nombre impressionnant de proches, et leur pays dévasté, nous touchent  immensément.
Nous prions Notre Dame du Perpétuel Secours avec toute la Congrégation, lui demandant de faire monter au cœur de nos Sœurs haïtiennes et de tous leurs compatriotes, l’assurance que la lumière les attend au bout de ce douloureux tunnel. Que Marie éclaire et guide aussi la communauté humaine internationale  qui se solidarise pour venir en aide. Que cette solidarité devienne un signe tangible de l’attention aimante de la Sagesse divine.

Nos très profondes sympathies,
Jocelyne Fallu, responsable provinciale et toutes les Sœurs canadiennes

Maryse Haig, Amie de la Sagesse des États-Unis écrit :

Merci beaucoup Sr Lucille pour toutes vos marques de sympathies.
Le reste de la famille se porte bien jusqu'a present, grace a Dieu Sr Edith a pu tenir le coup malgre cette grosse perte pour la communaute, Sr Mona qui s'occupe de l'ecole des enfants sourds a pu communiquer avec
nous ici. Elles ont pu avoir de l'eau et un peu de nourriture ce qui me rassure beaucoup. Nous avons encore besoin de beaucoup, beaucoup de prieres pour voir comment les survivants pourront s'en sortir.
Que la Sagesse nous guide et nous donne le courage pour les reconforter
moralement comme nous ne pouvons etre avec eux dans ces moments terribles.
Que le Seigneur tourne vers nous son visage et nous donne la paix.
Maryse


Sr Marie Edwidge, Supérieure provinciale d'Haïti écrit :

Toute la journée, nous visitons nos maisons de la ville pour voir l'ampleur du désastre.  Le soir, seulement, nous utilisons l'internet, vu qu'il n'y a pas d'électricité et que la réserve de gaz diminue.
Pour le moment, il nous est impossible de vous dire ce que vous pouvez faire pour nous venir en aide, car  nous essayons de gérer les urgences.  Aujourd'hui, nous sommes allées à l'Institut Montfort pour constater les dégâts: la maison est très endommagée, les Sœurs y sont encore à cause des 26 pensionnaires encore présents.  Pour l'instant, les Sœurs de l'Institution Notre-Dame du Sacré-Cœur, quelques Sœurs de passage à Port-au-Prince, les Sœurs de Turgeau ont pris refuge à la Maison Provinciale.  La Communauté Notre-Dame du Rosaire héberge 9 Sœurs de Saint-Hyacinthe.
Vu les consignes données, nous passons les nuits à la belle étoile.  Les Sœurs de Carrefour sont dans un abri au-devant de l'école de Sr Michelle-Marie, à l'entrée de la maison.
Plusieurs Sœurs ont perdu des membres proches de leur famille.  Quant aux Pères Montfortains, ils ont perdu dix étudiants en théologie et le maître des Novices.
La population est en désarroi et tout le monde redoute d'autres répliques aussi fortes, puisque de temps en temps nous ressentons encore des secousses.
Merci, Sr Louise pour votre support moral et pour les prières de toute la Congrégation.
Union fraternelle,

Sr Marie-Edwidge Augustin, fdls
      Lire la suite


 

Marie-Claude Lalonde écrit:

Bonjour, je tiens à vous exprimer ma solidarité suite au tremblement de terre en Haïti. Je sais que vous avez perdu des religieuses, une perte sans nom. Nous prions pour leur repos et pour le peuple Haïtien qui traverse une dure épreuve. Depuis des années, notre organisme, Aide à l'Église en Détresse (connu aussi comme Kirche in Not) travaille avec les différentes communautés en Haïti. Sous peu, un journaliste se rendra à Port-au-Prince pour rendre compte de la situation et du travail des religieux et religieuses sur le terrain. Nous aurions aimé lui donner votre adresse à Port-au-Prince advenant le cas où il puisse s'y rendre mais je ne la trouve nulle part sur votre site web. En union de prière pour nos frères et sœurs qui souffrent. Marie-Claude Lalonde, directrice nationale, Aide à l'Église en Détresse Canada

Voici l'adresse :
Maison Provinciale, Filles de la Sagesse,
34, Angle rues Augé et Magny,
Petion-ville HT 6140,
Haïti, Grandes Antilles  (Tél.  257 / 0708 ; 257 / 0983 )
E.mail : 
fdlsprohaiti@yahoo.fr



Sr Michelle Bonnot
(des soeurs de St Joseph de Bourg en Bresse)
a aujourd'hui (15.01.2010) fait prier l'équipe d'animation pastorale des sourds d'Orléans aux intentions de vos communautés de Haïti auxquelles je suis aussi fraternellement uni par la prière dans les circonstances pénibles qu'elle vivent actuellement. Respectueux souvenir d'un ancien intervenant de Larnay.

Sent: Friday, January 15, 2010 3:27 PM
Yvette Desjardins envoie un commentaire :

Bonjour, J'aimerais recevoir des informations concernant le Foyer Providence à Haïti. [...] Cet argent était pour le Foyer Providence à Port-au-Prince et voyant le tremblement de terre, nous nous demandons si vous auriez des nouvelles de cet orphelinat, des religieuses et des enfants. C'est un grand malheur pour ce peuple tellement éprouvé dans le passé. Il n'y a personne qui parle de cet endroit. Est-ce que l'orphelinat a eu le même sort que les autres bâtiments? Est-ce que Sœur Thérèse de la Trinité qui était responsable des enfants s'en est sortie? Depuis quelques années, notre Comité missionnaire régional Lac-Mégantic suivait cet orphelinat et faisait des activités pour venir en aide à cet orphelinat. Vous comprenez l'intérêt que nous avons de recevoir des nouvelles. Je m'unis à toute votre communauté des Filles de la Sagesse pour implorer la Vierge Marie de prendre sous son aile tous ces Haïtiens et Haïtiennes et de les mener à bon port. Je vous remercie du temps que vous prendrez pour nous donner des nouvelles et en même temps de nous rassurer.
Yvette Desjardins, présidente


 Sent: Friday, January 15, 2010 7:35 PM
Rose-Martine envoie un commentaire :
Impossible de rester indifférente devant une telle situation.Je profite de l'occasion pour présenter toutes mes sympathies les plus sincères à toutes les soeurs de la Sagesse en particulier celles d'Haïti .Je suis vraiment touchée. Méditons ensemble cette phrase de Montfort qui dit : «La croix est un mystère très profond ici bas». Que le silence de la Vierge Marie vous habite ! 
Rose-Martine Méhu


Rome le 15 janvier 2010 :  Dernière lettre reçue de S. Louise Madore concernant la situation à Haïti.

C’est avec beaucoup de peine que nous venons d’apprendre que trois de nos sœurs sont décédées à la maison d’Accueil à Carrefour qui s’est effondrée au cours du tremblement de terre.
Il s’agit de :

-          Sœur Marie-Flore de St Cyrille
-          Sœur Marguerite du Calvaire
-          Sœur Christine-Marie de Montfort 
( Française en mission en Haïti depuis plus de 40 ans) 

Je recommande donc à votre prière nos trois sœurs qui ont été inhumées dés aujourd’hui en présence de Sœur Marie-Edwige, Provinciale qui a pu enfin se rendre sur les lieux. 

Trois sœurs demeurent toujours enfouies sous les  décombres…Il s’agit de : 
-          Sœur Marie-Emmanuel du Rosaire
-          Sœur Marie-Camille François
-          Sœur Marie-Claude Jean, sœur de vœux temporaires

Prions encore une fois toutes ensemble Marie pour  qu’elles puissent être  délivrées au plus vite.  

Nous rendons grâce à Dieu car la maison de nos sœurs ainées a été épargnée de l’effondrement. Nos sœurs de l’infirmerie sont sauves. Sr Viviane Fonvil est toujours en soins à l’hôpital.

Nos Pères Montfortains sont également très affligés par la perte de 9 séminaristes, étudiants en théologie sous l’effondrement du centre d’études ainsi que le Père Jean Baptiste Henri Fils qui est mort à la maison d’accueil dont une partie s’est écroulée.  

Nous partageons la souffrance profonde que peuvent ressentir  nos Pères montfortains de la Province d’Haïti et de partout et nous les assurons de notre prière et de notre affection.

En ce qui concerne nos Frères de St-Gabriel, le Supérieur de la Province du Canada a enfin réussi à parler au Frère Ronald Brissette, qui l’a informé que les communautés de Jérémie et d’Anse-d’Hainault ont été épargnées. Mais jusqu’à ce jour les frères n’ont pas encore réussi à communiquer avec les frères des communautés de Port-au-Prince et de Gros-Morne. 

Nous continuons à prier pour nos sœurs d’Haïti et avec elles nous pleurons la mort tragique de nos trois sœurs et la situation désastreuse du pays.   

Juste au moment d’envoyer ce message, nous recevons un message de Sœur Marie-Edwige : 

 « Nos trois Sœurs sont encore sous les décombres de la maison de Carrefour et malgré l'aide fournie par la Croix Rouge et la Minustha,  nous n'avons aucune chance de les trouver vivantes actuellement » 

Par contre, les Sœurs de Kenscoff et de Petit-Goâve se portent bien.
Merci des prières demandées à toute la Congrégation. 

Puisse le Seigneur nous aider à vivre cet événement dans la sérénité ! »

Restons bien unies dans cette épreuve qui touche toute la famille montfortaine, poursuivons notre prière. Nous restons en contact avec toute la congrégation dés que de nouvelles informations nous arrivent. 

Sr Louise ainsi que tous les membres de l’équipe générale.


 

Montréal, le 14 janvier 2010 : Claude Sigouin, s.m.m. provincial du Canada écrit :

Voici le texte que je viens de revevoir, il est du Père Joseph Philor, s.m.m. assistant général . C'est avec une grande tristesse que je vous le communique.

 "Perte considérable chez les Montfortains d'Haiti a l'occasion du tremblement de terre, Huit (8) séminaristes sont vraiment morts à CIFOR (  section théologique) avec d'autres séminaristes des autres congrégations  dans l'effondrement du centre d'etudes) et le Père Jean Baptiste Henri Fils est mort lui aussi à la maison d'accueil à la rue Baussan, effondrement de l'aile neuve du bâtiment"

 Nous offrons nos sympathies les plus sincères à tous nos confrères d'Haiti  et surtout au Père Joseph Larose qui était un grand ami du Père Jean-Baptiste avec  l'assurance de notre prière.

 "La Croix est un mystère très profond ici-bas. Sans beaucoup de lumière, on ne le connait pas." (Mft. cant.19)

Fraternellement,
 Claude Sigouin, s.m.m.


De Thérèse Pelletier et Danielle St-Onge
Noyau Porteur des Ami(e)s de la Sagesse
Secteur Québec
Canada

 à Sœur Jocelyne Fallu, fdls
Provinciale des Filles de la Sagesse du Canada

C’est le cœur rempli de tristesse que nous  recevons les nouvelles de ce séisme en Haïti, pays déjà très éprouvé. Comme membre de cette grande Famille, nous sommes sous le choc des nombreuses pertes possibles dans vos maisons et institutions tenues par et pour vos consœurs, dont certaines étaient peut-être parmi nous en octobre dernier.

Les mots nous manquent pour exprimer notre profonde compassion à toi Jocelyne et à toutes les Filles de la Sagesse d’ici pour qui l’inquiétude et l’angoisse doivent étreindre le cœur. Les pertes innombrables provoquées par ce désastre nous invitent à la solidarité internationale dans un soutien financier que nous solliciterons chez les Ami(e)s dès que nous connaîtrons les modalités possibles de transmission que tu voudras bien nous donner dès que tu le pourras.

Au nom des Ami(e)s de la Sagesse du Québec, nous t’assurons chère Jocelyne ainsi que toutes les Filles de la Sagesse d’ici, de notre plus profonde compassion. Notre impuissance devant cette désolation ne peut être comblée que par la prière à Celui qui a connu la plus grande souffrance.

Que le Christ Sagesse apaise votre angoisse et soutienne votre Espérance en ces heures de  grande épreuve
.


Thérèse Pelletier et Danielle St-Onge
Noyau Porteur des Ami(e)s de la Sagesse
Secteur Québec
Canada

2010-01-13

Rome le 14 janvier 2010 :

Louise écrit::
...quel désastre... nous n'avons toujours pas de nouvelles de nos sœurs ainées de Carrefour...

Rome le 13 janvier 2010 Aux responsables d’entité pour toutes les Sœurs de la Congrégation

Bien chères Sœurs,

C’est avec empressement que je viens vous donner des nouvelles de nos sœurs d’Haïti qui vivent le drame de leur pays. Je sais que vous attendez des informations et que vous avez déjà commencé à prier.  Je vous invite à nous unir toutes dans une même prière en vous rassemblant pour une heure d’adoration silencieuse suppliant Notre Dame du Perpétuel Secours, si chère aux cœurs Haïtien ainsi que nos fondateurs, de soutenir le peuple haïtien dans cette nouvelle épreuve.

Le message qui suit est une lettre de la provinciale d’Haïti que je viens de recevoir. Elle vous aidera à saisir et à partager la détresse du peuple et de nos sœurs d’Haïti.

L'événement que nous venons de vivre est tragique !  Nous sommes restées sans aucune nouvelle des Sœurs jusqu’à 4 heures du matin, soit onze heures de temps après la catastrophe. C'est Soeur Lamercie qui revenait de la ville qui nous a donné les informations que je vous communique.La maison des Soeurs de Turgeau est entièrement démolie.  Trois Soeurs se trouvaient sous les décombres:  Sr Claire-Bernard, Sr Jeanine et Soeur Viviane.  Les hommes de la maison ont fait leur possible pour les tirer de là.  La plus grave des trois est Sr Viviane qui a une partie du visage dont la chair s'est complètement détachée.  Les deux autres sont saines et sauves avec évidemment beaucoup d'émotions.  Une partie de la Maison de Saint-Joseph côté gauche en rentrant s'est effondrée, les Soeurs n'ont rien eu.  L'Institut Montfort est sérieusement fissuré, mais les Soeurs et les pensionnaires sont en bonne forme.  Malheureusement, nous n'avons aucune nouvelle des Soeurs de Carrefour et le séïsme était en plus grande intensité dans cette zone.  Nous n'avons pas pu atteindre les Soeurs de Kenscoff non plus, ni celles de Petit-Goâve. La Maison Provinciale ainsi que l'école Notre-Dame du Rosaire sont encore debout, mais l'école Soeur Etienne a perdu les locaux qui logeaient les classes du troisième cycle fondamental.Par ailleurs, les grandes Églises de Port-au-Prince ont disparu et l'Archevêque ainsi que quelques prêtres sont décédés sous les décombres de l'Archevêché.  Les édifices publics sont gravement endommagés.Voilà ce que je puis vous communiquer pour le moment.   Nous avons encore la possibilité d'utiliser l'internet.  C'est une chance !Merci pour l'appel téléphonique de Soeur Jacqueline.  Nous comptons sur vos prières fraternelles.

Soeur Marie-Edwidge, fdls

Dès que nous aurons d’autres nouvelles et que nous connaîtrons les moyens d’aider nos sœurs je recommuniquerai avec vous.

Bien unie dans cette épreuve qui touche toute la Congrégation,

Sr Louise ainsi que tous les membres de l’équipe générale. Sœur Louise Madore

Supérieure Générale des Filles de la Sagesse

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |