Dans la section :A VOUS LA PAROLE

UNE HALTE SPIRITUELLE...

LE CARÊME...

Par Jocelyne Fallu, fdlS
Responsable provinciale
AFFICHÉ LE 18 FÉVRIER, 2009

Les promesses de Dieu ne changent pas. En effet, depuis que Dieu a décidé que nous serions Sa famille, Il marche avec nous. N’est-ce pas merveilleux !
Par ailleurs, autant on peut être sûr de Dieu, autant l’être humain est lent à saisir les conséquences d’une telle réalité. Créé libre et partenaire – n’est-ce pas sa grandeur? – l’être humain devient avec son Dieu, co-créateur, c’est-à-dire, responsable. Cet appel est tellement grand qu’il a fallu des siècles pour que nous le saisissions un peu plus clairement. Pas surprenant, donc, que nous ayons besoin de haltes pour nous en imprégner.
Le temps liturgique appelé carême est vraiment un « espace spirituel » tout orienté vers cette prise de conscience de notre grandeur et de notre responsabilité comme fils et filles bien-aimés de la grande famille de Dieu.

Pendant ce temps qui évoque la marche de Yahweh avec son peuple au désert, tout chrétien/chrétienne est invité/e à mieux prendre la mesure de son aventure surprenante et à décider, face à son Dieu, des conditions à développer pour devenir avec Lui, porteur et porteuse d’un avenir bouillonnant de vie, pour toute l’humanité !

Les pratiques traditionnelles du carême : jeûne/abstinence, prière et aumône doivent obligatoirement prendre la couleur et la forme que leur donne l’histoire contemporaine où Dieu parle. Suffit par exemple d’être conscient e  qu’il existe actuellement un jeûne qui n’a rien à voir avec l’attente et la soif du cœur pour la Parole et que le «poisson» qui assurait l’abstinence, est maintenant un mets de luxe ! Que dire de la manière d’aider son prochain : toute l’information et la solidarité nécessaires  pour que cette aide soit respectueuse et efficace. Saint Louis-Marie de Montfort a surpris un jour une connaissance en frappant à sa porte sous les livrées d’un misérable. Son objectif : être reçu comme un frère, comme un semblable, quelles que soient ses apparences. Le respect de l’autre doit inspirer tous nos gestes à son égard. De plus, nous sommes devenu e s davantage conscient e s que l’amour de notre Planète fait partie du «vivant» qui sollicite notre respect et nos soins, notre « aumône ».

Qu’avec ce carême, nos visages, comme celui du Christ Sagesse, s’illuminent de compassion pour notre habitat, la planète Terre, et pour nos frères et sœurs de par l’univers ! Que l’Esprit qui a poussé Jésus au désert, nous pousse vers ces terres intérieures où nous réentendrons l’appel du Père qui nous invite à aimer en esprit et en vérité ! Pour reprendre l’expression de Jacques Loew, à notre manière : « Comme si nous voyions l’invisible, tenons fermes », assoiffé e s de cette vie en plénitude en Christ Ressuscité
.

Bonne route !
Jocelyne Fallu, fdlS
Responsable provinciale

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |