Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

De la Sécurité à la Souveraineté Alimentaire

Au cours du mois de novembre 2008, Louise Forget et Laurette Fortin, Filles de la Sagesse, ont participé à une journée de formation organisée par l’Association des religieuses pour la promotion de la femme (ARPF). Le thème développé par Madame Michèle Asselin, présidente de la Fédération des Femmes du Québec (FFQ) et conférencière invitée était : «De la Sécurité à la Souveraineté Alimentaire».

Voici sous forme de flashs un reflet essentiel de cette conférence  

Selon l’ONU, la réserve alimentaire mondiale a atteint le plus bas niveau depuis 30 ans.

♣  Selon la Banque Mondiale, 33 pays sont menacés par l’explosion des prix.  La pénurie alimentaire est de plus en plus critique dans le monde.  Il y a crainte de famine,  par conséquent il  pourrait y avoir un éclatement social. 

  Nous avons tout ce qu’il faut pour nourrir chaque personne de la planète.  Cependant, nous sommes passés d’une agriculture familiale à une agriculture industrielle, mécanisme pour enrichir un marché contrôlé par des Multinationales. 

  Qui sont les plus touchés par la pénurie alimentaire? Les pauvres,  car 75% de leur revenu sont consacrés à se nourrir. Les ouvriers gagnant  2$ par jour ne mangent que du riz. Ils n’ont ni légumes, ni protéines.  
Ceux qui gagnent  1$ par jour doivent éliminer 1 repas.Ceux  qui gagnent   0.50$ par jour ne mangent que quelquefois par semaine. C’est un désastre et cela a un grand impact  sur la  santé.  

  La production de biocarburant à partir du maïs, du blé et du riz, est selon des chercheurs, un crime contre l’humanité car cela engendre  la rareté du blé et des céréales.

La préoccupation du bien commun manque.  Ce sont les intérêts personnels et commerciaux qui priment. L’agriculture devient une valeur marchande et non une valeur pour nourrir les populations.  

♣  Si tous les continents vivaient dans l’abondance comme en Amérique du Nord, il faudrait 5 planètes comme la terre pour nourrir la population mondiale. 

Quelques solutions suggérées à court et  long terme …
  • Maintenir les secours alimentaires et non l’armement.
  • Contribuer à l’aide alimentaire internationale en solidarité avec les pays en voie de développement.
  • Améliorer les programmes sociaux au Québec.
  • Travailler à la souveraineté alimentaire afin de se nourrir de nos produits. 
  • Favoriser la production alimentaire à petites échelles.  Éviter de dépendre de l’international.
  • Changer nos habitudes individuelles en nous orientant vers une consommation responsable.
  • Mettre sur pied de véritables politiques équitables. Établir des mécanismes pour stabiliser les prix du marché.
  • Bâtir des alliances (Ex. : La marche des femmes, etc.  …)

Voici quelques liens Internet sur le sujet :  Equiterre   OXFAM

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |