Dans la section :A VOUS LA PAROLE

Bientôt Noël !

Par Claire Dumont, fdls
affiché le 10 décembre 2008 

C’est pour bientôt Noël  et déjà j’alimente mon intelligence, mon cœur, ma foi. Il faut dire que l’année 2008  a été riche d’événements provoquant la marche en avant avec espérance.

  • L’élection de Barack Obama comme premier ministre des Etats-Unis est la réalisation d’un rêve impossible, celui de Martin Luther King. Cela donne à réfléchir à un avenir où la couleur de la peau n’est plus un handicap à l’unité.

  • Le 400e de Québec a plongé un peuple, un pays dans ses racines. À chacune et chacun de nous, il appartient de continuer l’histoire et de laisser nos traces.

  • Le premier Congrès International des AmiEs de la Sagesse, si simple soit-il,  est une étape assurée vers un avenir qui accepte de s’ouvrir sur un chemin inconnu mais lumineux de Présence.

  • Une crise financière mondiale nous donne froid dans le dos. Cependant, elle a provoqué une réunion du G20 et les grands de ce monde ce sont entendus pour établir un plan. Succès ou pas dans sa réalisation, ils se sont réunis et ont partagé. Ce n’est pas rien ce pas pour l’unité!

  • Le Congrès Eucharistique de Québec a rappelé au monde la présence amoureuse de Dieu au cœur de nos vies, que nous en soyons conscients ou pas. Il y a un demain pour Dieu comme pour l’Église.

De ce dernier événement, j’ai retenu surtout le témoignage de Jean Vanier qui a simplement rappelé que la grande soif de Jésus est l’unité : « Qu’ils soient un comme le Père et moi nous sommes un ». Ce cri pour la relation est aussi le plus profond désir de tout être humain, riche ou pauvre, puissant ou vulnérable, petit ou grand, malade ou bien portant, jeune ou âgé. Tous nous sommes appelés, sans condition, à devenir le lieu où Dieu habite. Donner son corps à manger c’est, pour Jésus, le signe qu’il désire vivre en chaque être humain et inviter à une communion des cœurs. Succès ou pas, Dieu souhaite établir une relation.

À partir de cela, je regarde Noël 2008. Je creuse cet événement si lointain de la naissance de Jésus dans une petite ville appelée Bethléem, mot qui signifie Maison du Pain.

Ah, qu’il est profond et immensément merveilleux ce mystère de l’incarnation du Fils de Dieu en Jésus! Il est beau et grand ce mystère de notre foi!

Aux personnes qui liront cette page, je souhaite d’entendre à Noël, le cri de Dieu pour une  relation d’amour avec elles et le vouloir pour y répondre en accueillant son  Fils et en lui, tous les êtres humains qui ont faim et soif d’aimer et d’être aimé.

Bon Noël 2008

* texte complet : voir PDF

Autreas articles: A VOUS LA PAROLE
Rencontre des Amies de la Sagesse - secteur Québec
Rencontre Internationale des Ami-e-s de la Sagesse
JOURNÉE DU CHANDAIL ORANGE
UN HOMMAGE À MONIQUE DUMAIS
Au-delà du rite !
Abolir le commerce des armes
Journée consacrée à la famille montfortaine
L'ÉPANOUISSEMENT DE L'ÊTRE HUMAIN
LANCEMENT D’UN NOUVEAU LIVRE
LA MÉDAILLE DU 22 MARS DE L'HÔPITAL MONTFORT
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |