Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

C'était GRANDE FÊTE à PAPINEAUVILLE

Centième anniversaire
Pères et Frères Montfortains,
Filles de la Sagesse
Papineauville
par Carmelle Dugas, fdls
affiché le 24 juillet 2008


C’était  grande fête à Papineauville, le 8 juin 2008, car la Paroisse Sainte-Angélique rendait hommage aux Pères et Frères Montfortaines ainsi qu’aux Filles de la Sagesse.  Il serait impensable de laisser passer sous silence cet événement de famille qui fut un réel régal pour les yeux, les oreilles et le coeur.

Le décor de l’église et de la salle a  fait ouvrir les yeux tout grands et a aidé à rendre grâce pour tant d’années de vie et de présence montfortaine.  Que dire des peintures, oeuvres de Mme Lefebvre, cadeaux de vrai bon goût, offerts par les paroissiens et paroissiennes aux Montfortains et aux  Filles de la Sagesse.  Aquarelles de grand prix, l’une appelée « C’était hier » offerte aux Pères Montfortains, sur laquelle nous pouvons voir le séminaire et la grotte tels qu’ils étaient en 1908 et une peinture d’un groupe de Filles de la Sagesse à l’oeuvre, intitulée « Souvenir d’autrefois », offerte aux Filles de la Sagesse.  Cette peinture  représente merveilleusement ce qui a pu se passer durant ces premières années de la fondation de cette mission.  Les détails que nous pouvons y percevoir séduisent l’oeil et l’attirent à scruter chaque personnage, chaque objet, chaque pli du tablier et de la coiffe, chaque geste que posent les Filles de la Sagesse dans ce tableau.  C’est simplement magnifique.

Puis il y eut la chorale qui a interprété, d’une façon merveilleuse, des chants et des hymnes joyeux, festifs, entraînants et solennels tout à la fois.  Dans le coeur des participant-e-s, toutes ces mélodies se sont transformées en sentiments de reconnaissance envers la Famille Montfortaine.

Je me permets de transmettre ici l’hommage rendu aux Filles de la Sagesse par M. Paul-André Jackson. Ses paroles nous sont allées droit au coeur.  La simplicité de ses propos, la reconnaissance exprimée, l’évocation du passé, ont été beaucoup appréciés.

Hommage aux Filles de la Sagesse du Séminaire Montfort de Papineauville

Dès le début, les Filles de la Sagesse ont été des collaboratrices essentielles au Séminaire Montfort. Ces femmes dont, nous les séminaristes, ne connaissions ni leur nom personnel ni leur nom de religieuse, étaient toutes dévouées à cette œuvre pour la relève des Montfortains. On les remarquait à leur costume gris, leur belle coiffe blanche et, lors de messes solennelles, à leur impressionnante cape noire les couvrant de la tête aux pieds.

Hébergées à l’extrémité du bâtiment, elles vivaient leur quotidien isolées de tous et consacrées aux travaux ménagers pour répondre à nos besoins : planification et préparation quotidienne des repas (entre 100 et 200 séminaristes en plus des Pères et Frères montfortains), lavage et repassage du linge ( chaque séminariste avait son numéro identifiant chaque morceau de  linge), entretien des vêtements sacerdotaux pour le service de l’autel. Vous pouvez imaginer  tout le travail que ça représentait. 

Un des services particuliers très apprécié des séminaristes était l’infirmerie. Il faut savoir que l’ennui de nos familles nous causait bien des malaises : maux de ventre, mal de cœur, mal de tête...etc. Toujours accueillis avec patience et sourire, l’infirmière nous soignait avec les moyens du temps : lait de magnésie pour tout de sorte de malaises, et pour les rhumes : les fameuses ventouses et mouches de moutardes. La religieuse nous invitait délicatement à offrir nos souffrances pour les missionnaires de Papouasie et nous retournait à nos études avec un magnifique :
«  Allez, mon p’tit homme, vous verrez, ça va aller mieux ». Elle ne pouvait pas savoir à quel point ça nous faisait du bien à 12-13ans de se faire appeler « mon p’tit homme ».

Dans les dernières années, il faut souligner l’apport particulier et  précieux de  quelques Filles de la Sagesse à l’instruction et l’éducation des séminaristes et des étudiants de la Polyvalente,  par l’enseignement de matières académiques. 

De plus, leur vie de prière a certainement contribué à notre santé spirituelle. Je pense à leurs prières quotidiennes : méditation, rosaire, messe, prières communautaires. Je pense aussi à l’offrande de leur travail. Je soupçonne même l’offrande de certains secrets personnels : joies spirituelles de leur intimité avec Jésus et la Vierge Marie et souffrances personnelles parfois physiques parfois liées à leur vie communautaire ou même à des épreuves dans leur foi.

Aujourd’hui, toutes ces Filles de la Sagesse me rappellent ces fleurs magnifiques dans le sous-bois derrière le préau qu’on appelait « sabots de la Vierge » dont la beauté faisait naître en nous un sentiment d’émerveillement inoubliable. Le souvenir de vous, chères Filles de la Sagesse, a encore la puissance de nous inviter à être de meilleures personnes. Aussi c’est avec un cœur rempli de reconnaissance que nous vous adressons cet hommage et vous présentons un « Merci» tout enveloppé d’amour.

Merci à vous pour votre engagement et le don de votre vie.Merci à Montfort et Marie-Louise Trichet d’être à l’origine de votre communauté.Merci à Dieu, notre Père, de vous avoir mises sur notre chemin.»

Paul André Jackson

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣ 

Notre coeur de Filles de la Sagesse a été fortement touché par l’expression de toute cette reconnaissance.  Sr Jeannine Richer, qui a passé plusieurs années à Papineauville,  était visiblement heureuse de rencontrer des personnes connues et aimées. C’était émouvant aussi de voir les personnes accourir vers elle pour la saluer et se remémorer des faits enregistrés dans la mémoire du coeur.
Bien sûr il y eut le brunch qui fut apprêté d’une façon exquise permettant des échanges joviaux et des rencontres touchantes.  Tout était bon et à point.

Ce fut une journée mémorable à tous points de vue ♣

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |