Dans la section :BRÊVES ET ACTUALITÉS

SOUTHDOWN - ST LUKES INSTITUTES

CRITICAL PERSONNEL ISSUES
THE SOUTHDOWN ET ST LUKES INSTITUTES
par Marie-Reine Gauthier, fdls, Conseillère provinciale
affiché le 11 mai, 2008

Les 20,21 et 22 avril dernier, je participais avec sr Linda Joseph au septième congrès des Southdown Institute, Ontario et St Lukes Institute Silver Spring, Maryland. La rencontre réunissait à Markham en Ontario des évêques et des supérieures majeures venant de divers endroits en Amérique du nord.  Southdown et St Luke sont des lieux de référence et de traitement pour des personnes vivant avec des problèmes d’alcool, de jeu, de drogue, de compulsions…  Les intervenants de ce septième congrès proposaient de considérer le changement comme une invitation personnelle et communautaire à la transformation.  Je vous offre une bribe de réflexion vécue lors du congrès.

« Tout change.  Ce n’est plus comme avant.  Je ne trouve plus mes repères. »  Notre époque est caractérisée par un bouleversement inédit.  La fin de notre paradigme est caractérisée par la désintégration des institutions établies, des styles de vie et d’autorité connus.  Nous vivons entre deux mondes – entre ce qui était et la vie nouvelle qui émerge.

« C’est une temps de crise parce que les personnes perdent confiance en elle-même et en leur semblable.  L’humanité semble oublier la primauté des relations et combien l’espérance  surgit lorsque nous travaillons ensemble à faire advenir ce qui nous passionne. » (Margaret Wheatley)
( It is a dark time because people are losing faith in themselves and each other and are forgetting how wonderful humans can be, how much hope we feel when we work well together about things we care about.)

Nous vivons un temps révolutionnaire où non seulement de nouveaux types de problèmes se manifestent et des possibilités inédites surgissent mais où nous rencontrons des contextes totalement nouveaux à l’intérieur desquels résident les problèmes et les possibilités.

L’étymologie du mot anglais « change » signifie « devenir ». 
Lorsque le changement s’impose des questions jaillissent :  
Qui choisissons-nous devenir?
Que choisissons-nous devenir ?

Autreas articles: BRÊVES ET ACTUALITÉS
AMI-E-S DE LA SAGESSE
Papua New Guinea
JOURNÉE DE RESSOURCEMENT
Ami(e)s de la Sagesse
«VELOMA», AUREVOIR !
RÉSEAU IFHIM-HAÏTI
PARTAGE MÉMORABLE ENTRE DEUX CONGRÉGATIONS
Maison Accueil Sagesse
Filles de la Sagesse, Ottawa
«Entre-deux-Fêtes» rue Lescarbot - Montréal - 2017
UNE PRÉSENCE DE 109 ANS
À QUATRE SAISONS...
TRICOTS « intergénérationnels »
Navigateurs: Internet Explorer version 10 et +, Firefox et Chrome | Copyright: Filles de la Sagesse Canada 2005-2014
| BRÊVES ET ACTUALITÉS || A VOUS LA PAROLE || BABILLARD || MANIFESTE |
| LEADERSHIP PROVINCIAL || VIE CONSACRÉE || ANIMATION VOCATIONNELLE || NOS FONDATEURS || UN PEU D HISTOIRE |
| PRIER LA SAGESSE || TEXTES DE SAGESSE || FORMATION PERMANENTE || LA SAGESSE APPELLE |
| JPIC || SERVICE INTERNATIONAL || UNANIMA |
| DIAPORAMAS || BIBLIOGRAPHIE || LIENS |